Les Transits de Neptune

Afin de bien comprendre les transits de Neptune, voici des mots clés qui représentent bien celui-ci.

Neptune nous parle :

  • de brouillard
  • d’illusion
  • de confusion
  • de fusion
  • de prolifération
  • flou
  • chimère
  • du domaine du non matériel
  • d’ouverture spirituelle
  • de don de soi
  • de partage
  • d’Amour au sens large du terme (octave de Vénus)
  • d’inspiration
  • de connexion avec l’inconscient universel.
  • de trouble psychique
  • d’utopie
  • de mirage

Les transits de Neptune : généralités

Ici, contrairement aux transits de Pluton et d’Uranus, nous sommes dans un contexte de non-violence.

Quand Neptune touche une planète, il va toujours y avoir un grand bien-être. (Même quand l’aspect est inharmonique).

Neptune nous met dans un état général de détente, un peu soporifique.

Même quand il fait notre «mal », nous nous sentons bien.

Celui qui se fait des illusions dans ses sentiments, il ne faut surtout pas qu’on le dérange parce qu’il est tellement gai et c’est pareil pour celui qui se trompe dans ses calculs ou encore celui qui ne veut pas savoir qui il est.

Pluton nous dit : « Tu dois lâcher ton Ego », je vais le faire mourir violemment, je vais le tuer, l’abattre, je vais te réduire en cendre. 

Donc Pluton utilise le régime de la terreur.

Neptune au contraire nous endort, il dit : « oublie toi, doucement, gentiment, détends-toi, ne pense plus a rien, passe dans un autre monde et finalement ton Ego, tu vas l’oublier !

Le transit de Neptune sur le Soleil

On plane, on ne sait pas très bien qui on est mais ça n’a pas d’importance. On idéalise le personnage masculin, le père.

En tant qu’homme : au niveau de l’identité, on n’a plus aucun désir d’affirmation de soi, aucune agressivité.  On est prêt à partager tout avec tout le monde.

Quand à la volonté, n’en parlons plus. (C’est un transit Hypo sur la volonté du Soleil !)

Dévitalisation – déficit de la volonté, qui est en chute libre. Période pendant laquelle on rêve beaucoup ; on fait beaucoup de projets mais on ne réalise pas grand chose.

Par contre, on a souvent de très belles idées. On voit ce que l’on devrait être idéalement (mais comme si on n’était plus un être humain…) On se voit un peu comme un ange, sans défaut.

Le transit de Neptune sur la Lune

Si ça concerne le luminaire du sexe opposé, c’est une personne du sexe opposé, qu’on va idéaliser. Il ne s’agit pas de soi. On va croire de quelqu’un d’autre que c’est un ange, un être d’exception, qui a des qualités qui ne sont presque plus humaines. Tant que le transit est là, pas de problème mais quand Neptune n’est plus là ça commence, on retourne à la réalité. Évidemment, le problème se creuse pendant que Neptune est là. Le réveil est d’autant plus pénible !

La fuite de la réalité est encore beaucoup plus marquée quand c’est sur la Lune que quand c’est sur le Soleil, puisque la Lune est déjà une planète qui «décolle » plus facilement. On peut dire pour les deux sexes que le transit de Neptune sur la Lune est quelque chose d’un peu hallucinant, où on n’est pas vraiment dans la réalité, où on vit un peu comme dans un rêve (conte de fée).

Dangereux aussi pour la santé, parce que l’influence de Neptune est une influence qui manque de tonus. C’est pour cela qu’on sombre dans la dépression, ça rend neurasthénique. On rêve, on est dans le vague, on se dévitalise, on manque d’énergie.

Avec le transit Neptune sur la Lune, toutes les aberrations alimentaires sont possibles car la Lune, c’est l’alimentation, d’ou problèmes digestifs, infections.

Le transit de Neptune sur Mercure

On ne voit pas clair, on va peut-être mentir sans s’en rendre compte, on va se tromper.   Ceci pas nécessairement à tous les coups, mais il y a un risque un grand risque d’erreurs.

Le transit de Neptune sur Vénus                

On est amoureux, du grand amour, d’une façon un peu utopique.                   

Sur le Soleil ou sur la Lune, on s’idéalise ou on idéalise quelqu’un mais sur Vénus, on aime tout le monde. Neptune, c’est l’amour universel.

Quand l’amour universel vient affecter l’amour strictement humain, l’amour humain fait fondre toutes ses frontières et ne se polarise plus sur une personne mais vers l’humanité. Risque de tomber sur des gens qui abusent de cette situation.

Nous avons eu pendant plusieurs années la conjonction Uranus Neptune dans le signe du Capricorne.

Cette Conjonction a été une «colle » d’interprétation et je suis content de les voir se séparer.

Dans les prévisions cela provoque un risque d’erreur épouvantable, un tire d’un côté, l’autre de l’autre. Un rassemble, fusionne et l’autre sépare.

Après 4 ans, ça commence à devenir un peu plus net.

Des deux, c’est Neptune le plus lent, donc sont influence est plus forte, il met Uranus en échec.

Celui qui a eu le transit des deux sur son Soleil, a certes été poussé à un changement, changement peut-être incomplet notamment au point de vue des actes de prises de décision, mais un changement qui s’est fait dans l’esprit, la compréhension. On a eu difficile de poser des actes décisifs, on a toujours voulu concilier alors qu’on aurait voulu changer beaucoup plus. On a du trouver des compromis, ce n’est pas toujours la bonne solution.)

Dans le natal, il y a des choses qui sont inscrites. Il est écrit par exemple que des gens seront confrontés à une séparation, à un arrêt de leur travail, à un déménagement.

Puis, avec ce transit là, c’est la «valse des hésitations ».

Neptune propose de passer entre les mailles du filet, de prendre sa liberté sans rien dire a personne, car si ça devait blesser quelqu’un, le sentiment d’amour universel serait bafoué.

Pour Neptune il faut vivre d’une certaine façon Uranus en cachette.

Pour le moment, les gens concernés sont entrain d’émerger tout doucement mais sûrement.

Le transit de Neptune sur Mars       

Il va désamorcer complètement toute agressivité. Donc, ne vous battez plus. Vous abandonnez le combat.

Le transit de Neptune sur Jupiter             

Attention aux infractions, on passe au-dessus de la limite des lois sans s’en rendre compte, pas par méchanceté mais par inconscience.

Le transit de Neptune sur Saturne            

C’est avec la morale. On a oublié quelques principes moraux qu’on avait dans son éducation.   Pour ceux qui en avaient de trop, c’est une détente. (Puritains).

Un transit inharmonique n’est pas nécessairement mauvais, il nous fait progresser. Il faut avoir commis une erreur pour savoir ce qu’il ne faut pas faire.

Le transit de Neptune sur les Maîtres de Maisons,

C’est quelque chose qui affaiblit le potentiel dans la maison, avec cette nuance, que l’affaiblissement vient un peu d’une dévitalisation par illusion, par désintérêt ou encore par manque de réalisme dans le domaine concerné.

On ne se méfie pas, on risque d’être escroqué, la proie de gens malhonnêtes.

Le principal danger : c’est la faiblesse dans laquelle on se trouve, ce qui nous rend vulnérable à toutes les agressions du monde extérieur. (Les gens mal intentionnés dans les sentiments, dans les finances, les affaires…).

Au point de vue santé ça peut donner des infections

Néanmoins : celui qui a un transit de Neptune : il se sent bien.

Il se souviendra de cette période comme la plus agréable de sa vie.

Tandis qu’avec un transit de Pluton, on se sent mal.

Il faut essayer de prendre le transit de Neptune du bon côté, c’est à dire, se sentir bien tout en étant lucide. Lorsqu’il faut prendre une grosse décision puisqu’on sait qu’on a un transit de Neptune il faut demander conseil à un ami.

Voir par les transits, c’est voir d’une façon dynamique, il faut contrecarrer à l’avance les faiblesses qui vont nous tomber dessus.

Tandis que dans une carte natale, on dit ; « il est comme ça ». C’est un état qui est arrêté.

Tandis que lors de transits, on entre dans un état, on y culmine et puis on en sort.

D’ailleurs quand on a vu la prévisionnelle, on comprend mieux les transits après. On voit par exemple que quand un transit est en train de se former dans une carte natale, le transit arrive mais on n’était pas encore dans la situation.

Par contre, quand un aspect se déforme, se défait, c’est un problème qu’on a déjà connu et dont on est en train de sortir.

Le transit sur le maître de la maison est toujours plus important que ce qui se passe dans la maison même (que le transit de la maison), car le potentiel de la maison dépend essentiellement du maître de la maison.

On a vu que pour les finances, le maître, c’est l’argent qui entre.  Il peut se passer toutes sortes de choses dans la maison, mais si on ne sait pas combien d’argent il y a eu départ dans cette maison, on ne saura pas comment les choses vont se passer.

Il est donc normal que le potentiel de la maison sera beaucoup plus influencé par un transit sur le maître, puisque c’est vraiment lui qui va déterminer les fluctuations fondamentales de cette maison là. C’est la dynamique de l’utilisation de cette maison qui va être modifiée.

Un transit sur le maître de la MII peut augmenter, diminuer ou rapidement stabiliser les gains. Donc il a une influence sur les gains. Tandis qu’un transit d’une planète qui passe la MII a une influence sur la dépense.

On ne sait pas dépenser s’il n’y avait pas de gains au départ. Donc, à un moment donné, celui qui a un transit d’Uranus en  maison II, il voudrait vivre largement. Mais s’il n’y a rien de bon sur le maître de II, il n’y a pas d’argent au départ.  Donc même s’il en a envie il ne saura pas mener la grande vie car il n’en a pas les moyens.

Le transit de Neptune en maison I

Il affaiblit le potentiel de la MI, on est donc plus faible, mais on ne se sent pas mal.   On flotte, on a l’air beaucoup plus gentil, on est affable, détendu, facile à vivre, sociable, ouvert aux autres, mais avec une petite pointe de naïveté, un peu crédule.

Ce n’est pas une période pour construire, pour entreprendre, ni pour se battre.

Les rapports avec les autres sont apparemment faciles, harmonieux, agréables.

On s’oublie un peu soi-même, on n’est pas égoïste, on n’attire pas l’attention sur soi, on ne revendique rien, c’est la planète de la non-violence.

Du point vue de la santé, on ne fait pas assez attention à son hygiène de vie, car c’est aussi la planète de la négligence.

Le transit de Neptune en maison II

C’est souvent une influence assez désastreuse sur la gestion.

On a tendance à donner tout ce que l’on a, on n’a pas la volonté de conserver son avoir. On est tellement peut vigilant à surveiller ce que l’on possède, que l’on est exposé aux vols.

Le transit de Neptune en maison III

La porte est ouverte à tous types de fréquentation. C ‘est souvent une période très nébuleuse du point vue relationnel parce qu’on va rencontrer des gens un peu bizarres. Cela risque de faire de mauvaises rencontres (escrocs, alcooliques, déprimés…) En général, on est ouvert passivement à rencontrer des gens. 

Il faut évidemment aller voir ce que dit la carte de naissance. Il y a des gens qui ont déjà cette tendance là. Dans ce cas ça va encore s’aggraver.

Par contre ceux qui n’étaient pas assez ouverts, avec un tel transit, cela risque de les rendent plus harmonieux.

Le transit de Neptune en maison IV

Ca peut-être l’occasion de réunir les membres de la famille, d’aplanir des conflits.

C’est la tolérance, on passe l’éponge, des gens se rassemblent, se  réunissent.

Par rapport au bâtiment, c’est moins bon. C’est une tendance à la négligence, au mauvais entretien. Neptune représente également l’humidité, des dégâts par les eaux, des inondations, des infiltrations par la toiture etc…

Le transit de Neptune en maison V

C’est un transit favorable à la créativité artistique : c’est l’inspiration dans le domaine créatif.

Dans l’éducation des enfants, par contre comme on est trop bon, ils ont tendances à vous monter sur la tête.

Dans les affaires sentimentales, c’est souvent la période de la grande illusion !

On imagine des choses qui ne sont pas toujours justes.

Le transit de Neptune en maison VI

C’est la maison dans laquelle X est le moins à sa place, il est en exil.

C’est très mauvais pour l’ordre et l’organisation. On va donc avoir du désordre, on va être  désorganisé, on aura un  manque d’hygiène de vie, ce qui donne une tendance aux maladies.

Le transit de Neptune en maison VII

Ce n’est pas le bon moment pour s’associer, on est trop crédule par rapport à celui ou celle avec qui on veut s’associer.

Si l’association est déjà existante, il faudrait se méfier d’un manque de respect des règles de l’association par un des membres associés.

Dans un couple, ça peut-être l’infidélité d’un des deux partenaires.

En général Neptune ne sent pas ou est la frontière.

Neptune part toujours du principe qu’il ne fera pas de mal parce qu’il agit par amour !

Neptune : c’est le contraire de la possessivité. C’est le principe de la religion chrétienne : on va partager tout ce que l’on a.

Celui qui a un Neptune trop fort, il ne fait pas la différence entre son portefeuille et celui de son voisin, ou encore entre sa femme et celle de son voisin !

Mais la société considère cela comme nuisible.

Le transit de Neptune en maison VIII

Avec un tel transit, on ne voit plus les problèmes, ou si on les voit, on ne les affronte plus, on les court-circuite, on prend la tangente.

Si vous êtes en difficultés au moment où Neptune est dans votre maison VIII, vous allez laisser le problème s’aggraver, car vous n’aurez pas la volonté ni le courage de vous en occuper (bandeau sur les yeux).

Il y a un calme qui s’installe, une détente.

Le transit de Neptune en maison IX

C’est un transit propice aux voyages lointains, il n’y a plus de frontières.

Ou alors c’est une période de rêverie, d’inspiration, de mysticisme, de spiritualité.   C’est une bonne période pour apprendre tout ce qui est pratique spirituelle, religion…

Le transit de Neptune en maison X

Pour un missionnaire, pour la religion, pour les œuvres sociales, c’est l’heure de gloire !

Pour les autres, qui ont une existence très matérialiste, quand Neptune passe en MX, c’est plutôt des ennuis, des difficultés, une promotion que l’on n’obtient pas, une autre personne qui prend votre place sans en avoir l’air

Des «tuiles » qui arrivent sans que l’on s’en rende compte.  On est dans le brouillard.

Pour autant que ce soit écrit dans la carte natale, ça peut-être une période de scandale, on raconte des mensonges sur vous. Mais parfois on peut également vous porter aux nues.

On peut faire de vous un saint ou un malhonnête alors que vous n’êtes ni l’un ni l’autre.

Le transit de Neptune en maison XI

Avec les amis, c’est soit une communion extraordinaire avec eux (sentiment de partage, d’écoute, de symbiose), comme ça peut-être de la trahison dans le milieu amical.

Il y a donc lieu d’analyser d’abord la carte natale, pour voir ce qui était prévu.

Et lors du transit, on regarde quels aspects Neptune fait avec les planètes de la carte Natale.

Le transit de Neptune en maison XII

C’est une position tout à fait en harmonie pour Neptune.

Neptune : planète des choses immatérielles se trouve ici dans un secteur ou il est tout à fait dans son élément (on n’est pas dans le concret).

Possibilité de dons de voyance qui se déclenchent (si la carte le prédispose) révélation mystique, en tout cas une sensibilité particulière à tout ce qui est invisible.

Le transit de Neptune sur le Nœud Nord

Le Nœud Nord est toujours une invitation à aller vers quelque chose de moins facile.

Quand Neptune est sur le Nœud Nord, il nous y pousse (comme toute planète) à aller vers un dépassement de nous grâce à l’inspiration qu’il nous communique.

Il ne nous engage pas à nous battre pour nous dépasser mais a nous ouvrir, à nous laisser inspirer, à sentir ce qui nous convient.

Par exemple : à découvrir notre voie d’inspiration spirituelle.

Le transit de Neptune sur le Nœud Sud

C’est l’inverse. Il y a toujours tendance à régresser. Il nous fait rêver, nous plonge dans une espèce de méditation par rapport à ce qui a été notre passé, nos vie antérieures.

Il nous plonge dans une espèce de brouillard par rapport à cette vie-ci.

Il nous empêche d’évoluer.