Origine et philosophie de l'astrologie horaire

L’astrologie natale (généthliaque) apparaît seulement à la période grecque, c’est une astrologie basée sur la théorie des influences contrairement à celle des prêtres en Mésopotamie qui dialogue avec les dieux.
Au deuxième siècle après JC, Ptolémée a rassemblé toutes les théories existantes, il les a testées et a écrit « Tétrabiblos »
 

L’astrologie horaire se compose de trois parties.

Chacune de ces trois parties comporte des règles qui lui sont propres.

1. Les Interrogations : elles consistent à répondre à la question d’un consultant par un thème dressé à l’instant où il la confie à l’astrologue.

2. Les élections : l’astrologue choisit le meilleur moment pour entreprendre une action (ouvrir un magasin, subir une intervention chirurgicale, etc.)

3. Les décombitures : l’astrologue dresse un thème pour le début d’une maladie et y puise un diagnostic, un pronostic et un traitement.

L’astrologie horaire est une astrologie divinatoire.

En effet, étymologiquement parlant, la "divination" est l’art d’interroger le divin.
Comme les prêtres mésopotamiens, l’astrologue regarde le ciel du moment (actuellement il regarde la carte du ciel que lui donne son ordinateur) pour répondre à une question.

L’astrologie horaire répond au problème le plus banal de la vie quotidienne. Elle n’établit pas une distinction artificielle entre des choses qui seraient "spirituelles" et des choses qui ne le seraient pas.
L’astrologie horaire n’est pas déterministe, on pose des questions par rapport à un futur probable afin d’accorder la vie actuelle et ainsi changer le cours des choses, ce qui suppose une grande marche de liberté.
Alors que Ptolémée disait que si on connaissait le moment de la conception, on pourrait avoir un déterminisme absolu.

L’astrologie horaire est sans doute la plus ancienne de toutes les disciplines en astrologie, elle a été laissée à l’abandon jusqu’à la période arabe. C’est durant cette période qu’elle a été le plus perfectionnée.
On peut en juger en lisant le livre de Claude Dariot « L’introduction au jugement des astres » au (16ème siècle) qui reprend les principales règles de la période arabe.

Ensuite au 17ème siècle William Lilly, astrologue anglais l’a remaniée à son tour. Travail qui a été retranscrit dans son livre « Christian Astrology »
La technique utilisée à la période arabe et celle utilisée par William Lilly est quelque peu différente.
Nous allons voir les petites différences qui existent entre ces deux méthodes ainsi que les règles principales qu’il faut maîtriser pour être capable d’interpréter ce genre de thème.

Quelle méthode faut-il employer ?

L’astrologie horaire est une astrologie divinatoire, vous pouvez donc choisir la méthode que vous préférée. L’une vaut l’autre.
Mais attention, si vous voulez interpréter le thème d’une question posé par un autre astrologue, vous devez l’interpréter avec la même méthode que celle utilisée par cet astrologue.

Si vous allez sur un site internet anglais, leur interprétation sera probablement faite avec la méthode de William Lilly.
Si vous allez sur le site de Denis Labouré, le thème sera interprété avec les Almutens (méthode arabe), même s’il s’inspire aussi de William Lilly.

Petite mise au point

Comme c’est une technique très ancienne, au départ, nous emploierons seulement les 2 luminaires et les 5 planètes connues des anciens.

Pourquoi ne pas se servir des planètes Uranus Neptune et Pluton ?
Simplement parce que le côté psychologique des choses ne nous aide en rien par rapport à la réponse. Par la suite nous verrons que les trois planètes Uranus Neptune et Pluton, viendront simplement nous décrire une ambiance.
Il est probable que si vous avez une approche d’astrologue humaniste, vous sentez le besoin de mettre du sens et vous risquez même d’être choqué par la simplicité des questions posées.
Dans le cas de l’astrologie des interrogations, il faut prendre des questions les plus simples possible, des questions très « terre à terre », ce sont celles qui fonctionnent le mieux.
Le consultant qui pose une question, vient pour une réponse à cette question. L’astrologue horaire ne se pose pas une question sur le sens, il ne doit pas essayer de transformer le consultant, il pose simplement une question technique.
La technique de l’astrologie horaire est assez différente de celle dont nous nous servons pour analyser un thème natal.
Dans l’analyse d’un thème natal, il est impératif d’avoir une vue d’ensemble sur le thème, il faut tenir compte de tout en même temps et avoir un esprit de synthèse très développé.
Dans un thème d’interrogation, c’est l’inverse, on ne doit pas regarder la globalité du thème, mais au contraire, on doit extraire du thème ce qui est en rapport avec la question posée. Le reste ne nous intéresse pas, on le laisse de côté.
Si je consulte un thème pour une relation affective, je dois extraire ce qui est en rapport avec la vie affective dans le thème et rien d’autre.
Pour donner au jugement une certitude fondée, les anciens astrologues qui pratiquaient l’astrologie horaire ont synthétisé l’astrologie selon une mécanique logique à suivre pas à pas. C’est un cheminement de point par point qui va nous conduire à la bonne réponse

Ci dessous des raccourcis qui donne accès directement aux autres pages sur l’astrologie horaire

Les différentes méthodes

Règles pour poser une questions

Planètes et Maisons

Les objets volés ou perdus

Les questions de couples

Les questions d’emplois