Astrologie médicale

IMPORTANT : Un astrologue n’est pas un médecin, il ne peut jamais faire un diagnostique médical

Cet article est tiré des cours d’astrologie médicale suivit chez Etienne Cosyns

Toutes les maladies sont liées à des déséquilibres psychologiques

Exemple :

  • Lorsque la dominante d’un sujet est Uranus, s’il ne vit pas de façon indépendante et ne se sent pas bien, il aura très vite des problèmes de santé.
  • Lorsque la dominante d’un sujet est Mars, et s’il ne travaille plus, il va mal, en effet pour qu’il se sente bien il doit agir.

La maladie est toujours psychologique et ensuite organique, le côté psychologique n’est pas toujours visible le sujet et l’entourage ne s’en rendent pas compte.

Rôle de l’astrologue

  • Expliquer au sujet pourquoi il est malade.
  • Rechercher les prédispositions pathologiques du consultant.
  • Le diagnostic médical doit être fait par un médecin, jamais par un astrologue.

Rôle du thème astral

  • Montrer les prédispositions pathologiques du consultant
  • Si les problèmes ne sont pas résolus, le destin se manifeste de façon fataliste
  • Ces prédispositions peuvent s’actualiser plus fréquemment selon les prévisions astrologiques
  • La personne a toujours son libre arbitre pour régler ses problèmes psychologiques.

Recherche des prédispositions : axes d’équilibre

  • la maison 10 : vérifier si la profession est bien choisie
  • la maison 7 : vérifier si les relations sont harmonieuses
  • la maison 4 : vérifier si le sujet est en harmonie avec son habitat, sa maison, s’il se sent bien chez lui sinon il y a déséquilibre
  • la maison 1 : le corps physique la dynamique personnelle la façon dont le sujet s’occupe de son corps, ses habits, son physique.

Ce sont les planètes dissonantes qui amènent la maladie et en général plusieurs symptômes ont une même raison donnée par la même planète (la réalité à plusieurs facettes).

Dans l’Antiquité, considérait la globalité de la chose, à l’époque contemporaine, on découpe on dissèque le corps humain, il y a des spécialistes pour chaque partie du corps.

L’astrologie amène une synthèse, une globalité.

  • Elle saisit le sujet dans sa totalité.
  • Elle regarde le sujet dans son contexte existentiel.
  • Elle utilise l’homéopathie pour moyen de guérison.
  1. Adaptation du symbolisme de l’astral à la médecine

Remarques : si le sujet ne veut pas guérir, il ne trouvera aucun remède et il se suicide lentement ; il veut rendre la médecine responsable.

Pour les gens qui ne veulent pas guérir, il y a toujours des mauvais médecins (comme il y a de mauvais malades).    Il faut toujours rechercher les motivations profondes du patient

  1. Les planètes et leurs rôles physiologiques

  • le début de la vie
  • les 10 planètes en actions
  • la carte du ciel

Noyau contenant toutes les informations génétiques ; créer un être

1ère cellule

Cette première cellule donne naissance à beaucoup d’autres et par le processus de différenciation cellulaire, les autres cellules se spécialisent. Exemples : embryon, les bras, les jambes, …

Les 10 planètes sont présentes dans les cellules et donc dans tous les organes, mais certains organes demandent plus que d’autres l’intervention d’une planète. Exemple : c’est Jupiter qui joue le rôle le plus important dans le foie, mais Jupiter n’est pas le foie.

Le soleil

  • c’est la vie
  • c’est l’astre le plus important
  • c’est l’énergie vitale de chacun
  • c’est l’énergie qui fait fonctionner tous nos organes.

D’où vient cette énergie ?

  • Le glucose réagit avec l’oxygène  CO2 rejeté + H2O + A.T.P.

A.T.P. = Unité énergétique : Adénosine – Tri –Phos (molécule se chargeant d’énergie)

Cette réaction chimique a lieu dans les organites cellulaires (mitochondrie) = la chaîne respiratoire

Cette chaîne a lieu dans le règne animal et végétal, mais le cycle est inversé.

Cette chaîne, c’est la photosynthèse (rejet de l’oxygène dans l’atmosphère)

Tous les aliments sont basés sur le règne végétal. Toutes et végétal de façon directe ou indirecte. (Le bœuf a mangé de l’herbe).

Rôle du Soleil dans nos organes vitaux : le cœur, le cerveau, le foie

  • le cœur :

Le soleil est actif dans le cœur. Le cœur est toujours en mouvement, il bat toujours en nous avec un rythme régulier ; cela demande beaucoup d’énergie donc le soleil intervient beaucoup.

Si le soleil est dominant et hyper : le patient est hyper tendu à cause force spontanée du muscle cardiaque. La personne est sujette à de l’hypertension artérielle.

Si le soleil est dominant et hypo : le patient est peu tendu, il est sujet à de l’hypotension.

Si le soleil est dominant et en aspects dissonants avec Uranus (irrégulier) la personne est sujette à un dysfonctionnement, c’est-à-dire une forte hausse de tension puis une baisse de tension rapide. La crise ne dure pas, elle est brusque et inattendue.

Le médecin ne doit pas donner un hypotenseur, car le Soleil sera faible dans peu de temps. Uranus donne de perturbations du rythme cardiaque : arythmie cardiaque, des palpitations donnant de l’hypertension.

Si le soleil est dominant et en aspects dissonants avec Pluton : la crise dure.

A la naissance : souffle au cœur ou membrane mal formée car Pluton détruit tout sur son passage, usure prématurée, malformations.

Si le soleil est dominant et en aspects dissonants avec Jupiter et Saturne

Le patient vit quelque mois une hypertension et quelque mois une hypotension, il y a alternance. L’astrologue le verra en fonction des transits

Soleil dissonant avec Jupiter : le sujet est un bon vivant, il aime bien manger, ils risquent d’avoir du cholestérol. Les vaisseaux se bouchent à cause de la graisse cela donne de l’hypertension.

Soleil dissonant avec mars : le muscle cardiaque est trop tendu à cause de mars qui contracte les muscles et tend les parois.

  • Cela peut provoquer des crampes cardiaques et donc un infarctus.
  • Cela peut provoquer une déchirure musculaire et donc un infarctus.

Soleil dissonant avec Saturne : le sujet déprime et il en connaît la cause car Saturne est une planète de Terre (concret- matériel). Exemple : mon père dit que je suis un « con » et donc je rate mes examens.

Le patient souffre d’hypotension, de dévitalisation.

Soleil dissonant avec Vénus : le seul aspect est le demi-carré, celui-ci ne cause pratiquement pas de problème, il est faible.

Soleil dissonant avec Neptune : le soleil est hypo, cela donne de la dépression morale, le patient ne croit pas en ses propres valeurs, il y a perte de vitalité physique liée à cause du problème psychologique.

Le sujet ne connaît pas la cause ; elle est d’ordre imaginaire ; je m’abandonne, tout redescend, le cœur aussi.

Intervention inconsciente du nerf parasympathique ou nerf vague.

Ce nerf vague déprime à l’appareil circulatoire, il surexcite l’appareil digestif, il provoque le mal de mer (vrai ou imaginaire).

  • Le cerveau : le soleil est actif dans le cerveau.

Dans le cerveau il y a beaucoup de cellules nerveuses pour lesquelles on ne peut faire de greffe.

Si le cerveau n’est plus irrigué pendant trois minutes, les cellules seront détruites.

La vue vient du système nerveux :

  • L’œil droit = le parent du même sexe
  • Le soleil représente l’œil droit chez l’homme, l’œil gauche chez la femme.
  • La Lune représente l’œil droit chez la femme, l’œil gauche chez l’homme

La vue est en rapport avec la lumière produite par le soleil, l’œil est un organe pour lequel le soleil joue un grand rôle.

Pathologies

  • La myopie (voir flou de loin) : le soleil est hypo (soleilSaturne) le sujet voit bien dans son livre, dans son petit monde replié sur lui-même, mais il est déprimé.
  • L’hypermétropie : le soleil est hyper (glaucome) grande tension de l’œil.
  • Le foie : le soleil est actif dans le choix.

Le foie, c’est l’organe du pouvoir

Le foie, c’est l’organe le plus gros du corps et dans lequel il se passe beaucoup de réactions chimiques.

Dans les cellules, il y a beaucoup de mitochondries qui sont des centrales énergétiques donc elles réclament beaucoup d’énergie.

Transformation chimique dans le foie.

Le métabolisme ; c’est-à-dire l’anabolisme et le catabolisme

L’énergie est prise (retirée) de la petite unité

Remarque : la température du corps est maintenue par les opérations du foie.

Si le soleil est hypo :

  • le foie est trop faible ; il ne fournit pas assez d’énergie.
  • Toutes les fonctions sont ralenties.
  • Le sujet maigrit, il ne guérit pas vite.
  • Les réactions d’élimination sont ralenties, en effet le foie a un rôle de détoxification,
  • le sujet est intoxiqué par ses déchets.
  • Le patient a peu d’immunité,
  • il tombe malade. (Les antibiotiques le rendent encore plus malade après).

Résumé : si le soleil est hypo, le sujet est :

  • intoxiqué
  • facilement intoxiquable
  • en manque de réserves immunitaires
  • la température de son corps et basse
  • fatigué
  • déprimé, sans moral

Les maladies mentales dues au soleil

La dépression : un soleil hypo par Saturne :

  • éducation trop brimée
  • père avec principe limitatif, écrasant, dévalorisation consciente de soi-même, il faut réhabiliter son image.

La schizophrénie : soleil hypo par Neptune

  • vient de l’inconscient, vague
  • manque de but, errance, fuite de la réalité
  • manque de références parentales
  • qui suis-je ? Danger de vivre à travers un autre personnage.
  • peut se croire un prophète
  • inspiration malsaine
  • recherche un personnage fort auquel il s’identifie et se met au service de cet être afin de combler un vide

Dans un thème féminin la personne recherche un gourou, il y a le même problème que chez l’homme, mais il est vécu par une personne interposée.

Les tendances paranoïaques :

    • aspect hyper de Jupiter sur le Soleil : orgueil
    • aspect hyper d’Uranus sur le Soleil : être hors du commun, je dois me différencier.
    • Aspect hyper de Pluton sur le Soleil : gourou violent, pouvoirs psychiques, magie pour avoir de l’autorité.
    • Aspect hypo de Neptune sur le Soleil : je ne remarque plus la différence, il y a trop de fusion, trop de confusion.

Attention : avec les planètes transaturniènes, si Saturne ne met pas de limite il y a décollage avec la réalité.

  • Avec Saturne, c’est la limite du réel ; je me cogne contre des murs.
  • Jupiter et Saturne sont les garde-fous de l’éducation et de la morale, ils sont les structures internes représentant à l’intégration sociale.
  • Ces maladies mentales peuvent être diminuées, par ces deux planètes si elles ont des aspects harmoniques dans le thème natal.
  • Le sujet peut être sauvé par l’une ou l’autre ou par ces deux planètes.

Remarque :

  • avec le soleil, on trouve régulièrement des pathologies liées au père
  • on ne résout pas le problème par le contraire
  • les aspects hypo avec le soleil, donne un problème d’énergie, de stature, la personne se laisse aller, les muscles se relâche et la colonne se met à travers. (Il y a un manque de tonus musculaire).

La Lune + le soleil = une unité

La Lune

  • capte
  • hydrate
  • invisible
  • entre dans l’organisme
  • froide et humide
  • imagination
  • intuition
  • sensibilité
  • mère
  • enfants
  • conception
  • relations avec les enfants
  • hormones
  • conception
  • glandulaire : allaiter
  • perte ou rétention d’eau
  • les aliments
  • alimentation purement affective
  • boulimie et anorexie

Le Soleil

  • émet
  • déshydrate
  • Visible
  • sort de l’organisme
  • chaud et sec

Rôle de la Lune (de l’eau) dans notre corps

A Rôle de dissolution :

  • dissoudre les S.M. pour être assimilés
  • dissoudre tout ce qui est soluble

Rappel : trajet de la digestion

  • bouche : salive + sucs gastriques, la partie dissoute est assimilée, la partie non dissoute est rejetée, carence en vitamines si pas assez de dissolution.
  • estomac : la quantité de suc gastrique est différente chez chacun
  • parois de l’intestin grêle : il rejette les déchets, le reste passe dans le sang.
  • les reins : où se passe l’osmose
  • le gros intestin : si les déchets sont trop secs, il y a constipation.

 B. Rôle de filtration 

  • les déchets solubles sont éliminés par les reins. Attention s’il y a des calculs aux reins, il y aura un amas de déchets insolubles.

Si la Lune est dominante et hyper.

Le corps a tendance à retenir de l’eau, cela occasionne :

  • les œdèmes
  • des gonflements dus à l’inflammation (c’est un moyen de défense)
  • bonne assimilation des aliments et donc pas de problème de carences.

La personne réagit :

  • elle est trop sensible, problèmes émotionnels.
  • Elle est susceptible, elle réagit de façon exagérée et disproportionnée lors d’un petit problème.

Si la Lune est dominante et hypo :

Le corps se dessèche facilement :

  • mauvaise assimilation qui donne des carences
  • peu de gonflement lors de piqûres

Les quantités d’eau dans le corps sont proportionnelles à l’état de la Lune dans le thème, car la Lune (avec Vénus) est centripète et hydrate alors que le soleil (avec mars) est centrifuge est déshydrate.

Rôle de la reproduction de bactéries et des micros organismes

Si la Lune est hyper : il y a beaucoup d’eau dans le corps, transpiration excessive, irritation de la peau due à des champignons.

Si la Lune est hypo : il y a dessèchement de la peau cela donne de l’eczéma sec.

Si les organes d’élimination ne jouent pas leur rôle, ce sont les organes seconds qu’ils remplacent. Exemple : si le nez et boucher, on respire par la bouche. Si le sujet est constipé, il faut rééquilibrer le corps en rouvrant les organes naturels.

Rôle de sécrétions glandulaires.

  • La Lune c’est l’eau que le sujet retient, car la Lune agit comme une éponge
  • La Lune hypo : le sujet ne retient pas assez l’eau dans son corps, c’est une éponge pressée.

La Lune chez la femme : le cycle de menstruation

S’il y a fécondation, le taux de progestérone grimpe jusqu’à l’accouchement.

Pour qu’il y ait fécondation : il faut que le cycle d’ovulation soit en phase avec la phase lunaire, autrement dit il faut qu’il y ait le même angle entre le Soleil et la Lune dans le ciel et dans le thème natal.

Une synchronisation du cycle ovulaire et du cycle soli-lunaire

Exemple : si dans le thème le Soleil est conjoint à la Lune : c’est un jour de fécondité chaque fois que le soleil et la lune se seront conjoint ce qui correspondra au jour d’ovulation.

Si la Lune est hyper : il y a beaucoup d’eau lors de la grossesse

Si la Lune est hypo : il y a très peu d’eau dans la matrice, ce qui est sujet à des fausses couches, très peu de sécrétions donnent une fécondation difficile (la matrice est mal préparée)

Femme peu maternelle, la personne vit peu cette partie maternelle elle a plus de place pour vivre sa sexualité.

La stérilité :

  • Elle peut être due à Vénus, peu ou pas d’ovulation.
  • Elle peut être due à la Lune, si la Lune est hypo.

Rappel : la Lune c’est l’instinct de protection de l’enfant, elle n’est pas sexuelle, elle n’est pas érotique.

La Lune chez l’homme

C’est dans le liquide (eau) que les spermatozoïdes se déplacent.

La Lune hyper : il y a beaucoup de liquide, il y a bon déplacement de spermatozoïdes, les spermatozoïdes ont une bonne vitalité cela facilite la fécondation de la femme

La Lune hypo : c’est l’inverse, il y a peu de sécrétions et donc peu de vitalité de spermatozoïdes.

Rôle dans les cellules germinatives

La Lune = l’alimentation de nos cellules, la Lune connaît ce qui est bien pour mon corps. Chaque planète est représentée par des aliments différents.

  • Si la Lune est en aspect harmonique avec cette planète : l’aliment représenté par la planète convient au corps
  • Si la Lune est en aspect dissonant avec cette planète : l’aliment représenté par la planète est nocif pour le corps

Les aliments représentés par les planètes

Le soleil : les aliments riches en énergie

  • les graines germées
  • les céréales
  • les fruits rouges et oranges
    • Si le soleil est en aspect dissonant avec la Lune : les oranges sont nocives pour lui, il ne les supporte pas
    • Si le soleil est en aspect harmonique avec la Lune : les oranges sont très bonnes pour le sujet.

Mercure : les aliments aromatiques (condiments), les substances volatiles telles que fumée, poussière, solvants …

Vénus : les sucres simples, le sucre est le compensatoire affectif principal.

Si Vénus est en aspect dissonant avec la Lune le sujet est attiré par les sucres qu’il ne peux manger.

Mars : les substances piquantes, acides, le vinaigre, la moutarde etc.

Le sujet est hypersensible à tout ce qui pique : orties, moustiques etc.    (semble incomplet)

Jupiter : les féculents (sucre composé) les pâtes, les graisses.

Saturne : les protéines animales, surtout la viande rouge, le lait, les yaourts, les fromages. Cela peut donner des allergies au lait à la naissance, mais aussi à l’âge adulte.

Uranus : les poisons, les excitants (amphétamines etc.).

Neptune : les somnifères, opiacés (dérivé de l’opium, héroïne, morphine), les risques d’empoisonnement par erreur.

Pluton :

  • Tout ce qui est noir (café, chocolat), le sujet se dépasse et veut dépenser l’énergie qu’il n’a pas.
  • Tout ce qui est fermenté : le vin, l’alcool, les champignons, la levure
  • Les antibiotiques

Conseils :

  • Tous les aliments représentés par les trois planètes transaturniennes, sont mieux dans la boutique du pharmacien et dans sa maison.
  • Utiliser la médecine naturelle de ces trois planètes.
  • Ne jamais faire une consommation régulière d’un aliment nocif cela provoque de la toxicité à long terme.

Maladies de l’œil

  • La Lune et saturne : il faut 2 verres différents
  • La Lune et Pluton : l’astigmatisme (problème de symétrie).

La Lune en aspect dissonant représente toutes nos peurs

  • La Lune et Pluton : peur de la mort, peur de la transformation, peur de tout ce que l’on ne maîtrise pas, peur du noir, peur du vide, peur de l’orage, angoisse irrationnelle.
  • La Lune et Neptune : peur de se perdre (pas le sens de l’orientation), peur dans le brouillard, peur du flou, peur de l’eau, peur de la mer.
  • La Lune et Uranus : peur du changement, peur de la séparation, peur des cassures, peur des ruptures.
  • La Lune et saturne : peur de l’abandon, peur de la solitude.
  • La Lune et Jupiter : peur de l’autorité, peur de se sentir écrasé par des gens.
  • La Lune et Mars : peur de l’agression.
  • La Lune Vénus : peur de l’amour (ne pas savoir aimer).
  • La Lune et Mercure : peur du « qu’en dira-t-on ».
  • La Lune et le Soleil : peur de passer inaperçu, de passer pour rien, angoisse de dévalorisation.

Remarques sur la reproduction cellulaire

  1. la mit où on ose : même nombre de chromosomes dans les cellules reproductives que dans les cellules d’origine. Les cellules se reproduisent de façon identique.
  2. La méiose : le nom de chromosomes est réduit de moitié lors de la division cellulaire : la moitié du père et la moitié de la mère pour donner naissance à un être différent.

Si erreur dans la mitose : de cellules monstres se reproduisent chez le sujet fois ; cancer, tumeur, kyste

Tableau rectificatif

La Lune hypo

  • Le sujet est déshydraté, il ne bois pas beaucoup.
  • Carence nutritionnelle en parallèle avec les carences affectives. Anorexie et boulimie.
  • Problèmes de fécondité. La maternité ne convient pas toujours très bien car le sujet n’est pas très maternel.
  • Problème d’élimination (constipation)
  • Peau : cicatrise lentement lors d’une coupure, vieilli plus vite (sclérose).
  • Faibles inflexions inflammatoires
  • avec Saturne : dépression, manque de mère dans l’éducation ; mère décédée, mère partie du domicile, mère ayant trop de travail, mère froide ne sachant donner son affection. Reproduction cellulaire ralentie, peu d’enfants.
  • Avec Neptune : mère floue, fuyante, ne dit pas la vérité à ses enfants, mère avec problème d’identité.

La Lune hyper

  • Beaucoup d’eau dans le corps, le sujet est enclin aux œdèmes, transpiration excessive.
  • Le sujet a très soif.
  • Tendance à manger beaucoup, boulimie car trop émotif et manger ça calme (on n’a pas d’angoisse).
  • Sujet est trop maternel et a souvent peur pour ses enfants.
  • Pas de problème de fécondité.
  • Transit intestinal accéléré.
  • Fonction rénale ralentie.
  • Peau : inflammation ; eczéma humide ; verrues ; cicatrice avec boursouflure (eau).
  • Maladies infectieuses.
  • Avec Pluton : problèmes de reproduction cellulaire car Pluton c’est l’anarchie (code génétique bouleversé), kyste, tumeur, enfant anormal.
  • Avec Pluton : recherche de la femme parfaite, surnaturelle, idéal féminin inaccessible.

Point de vue psychologique : hystérie, crise émotionnelle.

Les quatre piliers de la vitalité de l’être :

  1. le soleil régi tout le processus de fabrication (cœur, foie, cerveau, glandes productrices). Si le soleil est hypo, le sujet un peu de vitalité.
  2. La Lune représente l’assimilation, sans assimilation on ne peut utiliser le soleil. Si la Lune est hypo, il y aura aussi un problème de vitalité.
  3. L’ascendant.
  4. Le maître de l’ascendant.

Pour préserver sa vitalité, il faut respecter une bonne alimentation en rapport avec la Lune.

Si le soleil et la lune sont dissonants : le sujet est attaqué dans ses structures fondamentales ; problème de personnalisation ; qui suis-je ?

Le sujet va s’identifier à des rôles : troubles mentaux + nausée (problèmes digestifs dus au foie).

Mercure

  • Il représente la communication des cellules entre elles.
  • Il représente la capacité qu’ont les cellules de se déplacer.
  • Il représente le contact physique entre les différentes cellules.
  • Il représente le contact par messager chimique.
  • Il envoie des signaux.
  • Il représente un petit bonhomme agité.

Mercure dans le système nerveux

  • nerf moteur : renvoyer une information. Exemple : il fait chaud, je coupe le radiateur.
  • nerf sensitif : recevoir une information. Exemple : j’ai chaud, il fait chaud.
  • Le système nerveux est autonome, les nerfs stimulent les fonctions organiques à notre insu. Exemple le cœur bat, la digestion se fait, nous respirons, tout ça sans y penser.

Avec un mercure dissonant, possibilité de maladies dans les automatismes nerveux, spasmes digestifs.

Différence entre la Lune et Mercure.

  • La différence entre l’émotivité et la nervosité.
    • La Lune : émotivité, sentiment, affectivité, elle ne s’explique pas logiquement
    • Mercure : nervosité, contradiction entre deux idées, on connaît la cause, la raison.
  • Différence entre la psychologie, la psychiatrie et la neurologie.
    • La Lune : psychologie, psychiatrie.
    • Mercure : neurologie

Mercure hypo : Mercure dissonant à Saturne peut donner

  • la sclérose,
  • la paralysie, la perte de sensibilité,
  • la paralysie du nerf optique qui donne de la cécité,
  • la paralysie du nerf auditif qui donne la surdité.

Mercure hyper : exagération point de vue mouvement.

Remarque : la Lune en dissonance avec Uranus peut donner de l’hystérie, de la spasmophilie, cela est dû à une hyper émotivité refoulé.

Mercure et le système circulatoire

La circulation dépend du muscle cardiaque, le système comprend un grand réseau de petits vaisseaux (circulation capillaire).

Mercure provoque une agitation moléculaire à l’intérieur des liquides, ceci provoque une circulation du sang jusqu’aux extrémités du corps (les orteils, les doigts, le nez etc.).

Mercure hypo:

  • ralentissement de la circulation aux extrémités, ce qui peut provoquer des doigts blancs, des picotements.
  • Pas assez de communication, d’écoute, pas assez de sociabilité.
  • Le sang reste à l’intérieur, ceci peut provoquer des scléroses, des gangrènes.

Mercure hyper :

  • trop bonne communication, ceci est bon pour la circulation aux extrémités, mais peut donner des mains rouges.
  • Le sujet va exagérément vers les autres, il y a une influence excessive.
  • Il est trop entreprenant proportionnellement aux autres

Point de vue coagulation : Mercure et la coagulation du sang

  • Mercure hyper : le sang circule trop vite, difficultés de coagulation.
  • Mercure hypo : le sang circule lentement, coagulation facile.

Mercure et le système lymphatique

La lymphe de un liquide plus visqueux, plus collant que le sang, c’est une circulation passive, c’est une circulation lacunaire (petits trous).

La lymphe contient des protéines immunitaires, il faut donc la mobiliser là où se trouve à l’infection.

Les ganglions lymphatiques sont des endroits de stockage, dans le cou, sous les bras, dans l’aine.

Mercure hypo : les ganglions gonflent (durs et froids) alors qu’il n’y a plus d’infection.

Conseil : drainage lymphatique, massages des canaux lymphatiques pour désengorger. Les toxines ont été oubliées, il faut épurer par des massages.

Mercure hyper : la lymphe est trop mobile, il y a beaucoup d’agitation, cela peut donner de l’inflammation (les ganglions sont enflammés et chauds). Les protéines immunitaires doivent toujours lutter contre l’inflammation, il y a irritation.

Mercure et l’appareil respiratoire

Tout au long de ces conduits, il y a des nerfs

Mercure s’occupe des nerfs pour contracter ou dilater les canaux respiratoires des cils

Mercure hypo : les cils sont bien relâchés, tout rentre, les bactéries, les virus, ça peut provoquer :

  • bronchite chronique, tuberculose
  • emphysème, sclérose des alvéoles.

Les globules blancs peuvent changer de forme (amides) et passé à travers un vaisseau sanguin à condition que le globule blanc soit souple.

Mercure hypo : raideur de la pensée, les globules blancs sont raides, ça a pour conséquence qu’ils ont des difficultés pour lutter contre les maladies, car ils ne peuvent passer à travers les vaisseaux sanguins.

Mercure hyper, le sujet est trop nerveux :

  • l’air ne sait plus entrer toute seule
  • l’air ne sait plus sortir toute seule
  • les nerfs sont trop actifs, ce qui occasionne des difficultés respiratoires comme par exemple l’asthme (toux sans corps étranger).

Mercure et le tube digestif

Le mouvement du tube digestif facilite l’absorption en favorisant la dissolution des substances nutritives.

Mercure : c’est la mobilité du tube digestif, le péristaltisme, c’est une onde parcourant tout le long du tube digestif et qui fait progresser le bol alimentaire

  • Mercure hypo : provoque la constipation
  • Mercure hyper : provoque la diarrhée

Vénus 

Elle représente

  • tous les plaisirs sous ses différentes formes, même l’argent.
  • Tout le confort
  • le sucre (la Lune = l’utilisation et la gestion du sucre).
  • C’est la planète de l’amour qui gouverne la première partie du cycle chez la femme.

Vénus : les œstrogènes, chez l’homme comme chez la femme

Vénus hyper : donne beaucoup d’œstrogènes, peut libérer plusieurs ovaires, peut donner des jumeaux.

  • Le sujet a envie d’ovuler beaucoup, c’est pourquoi le cycle est automatiquement plus cours.
  • Le sujet vit les effets secondaires de beaucoup d’œstrogènes.
  1. Les œstrogènes sont anti-inflammatoires, le sujet a une belle peau, les boutons guérissent vite.
  2. Les œstrogènes font gonfler les veines ce qui occasionne des varices.
  3. Les œstrogènes provoquent de la rétention d’eau.
  4. Les règles sont plus abondantes, elles arrivent plus vite, elles provoquent de la migraine due au foie qui doit reconvertir les œstrogènes, (lorsque le foie est submerger, il provoque toujours de la migraine).

Vénus hypo : problèmes de fécondité dû à manque d’ovules (il n’y a pas un ovule à chaque cycle).

  • Pas de combat inflammatoire, le sujet a une laide peau.
  • Manque de tonus dans les veines, les veines sont trop relâchées
  • Vénus hyper = cycle court      Vénus hypo = cycle long
  • Lune hyper = cycle long        Lune hypo = cycle raccourci
  • Une Vénus hyper + une Lune hyper donne un cycle +/- normal.
  • Une Vénus hypo + une Lune hyper donne un cycle gravement allongé.

Le cycle a un problème si une des deux planètes est déréglée, il peut y avoir des problèmes de fécondité. Il faut un équilibre entre Vénus et la Lune.

Pour remettre le cycle en phase avec la Lune : laisser la lumière allumée toute la nuit afin de gagner deux jours lors d’un cycle trop court.

Calcul : date des dernières règles + 14 jours = l’aspect céleste doit être le même que dans le thème natal.

Vénus = les glandes (endocrines ou exocrines)

  • Endocrines c’est la production de la glande qui se déverse à l’intérieur du corps (dans la circulation du sang).
  • Exocrines c’est production de la glande qui se déverse à l’extérieur du corps.

Espèces de glandes endocrines

  • hypothalamus, qui stimule l’hypophyse
  • hypophyse
  • thyroïde
  • glandes parathyroïdes
  • Thymus, pour l’immunité
  • Pancréas
  • Glandes surrénales : médullosurrénales et corticosurrénales
  • ovaires, testicules, (testostérone).

Différentes espèces de glandes exocrines

  • glandes sébacées ; sudoripares ; au point de vue de la peau
  • glandes salivaires : muqueuse gastrique
  • glandes de l’appareil respiratoire : mucus dans les bronches.
  • Glandes de l’appareil digestif : il finit sa course à l’extérieur.
  • Glandes lacrymales : les larmes dans les yeux.
  • Glandes sébacées secrètes du sébum dans les oreilles
  • le pancréas est une glande
    • endocrines, elle produit l’insuline
    • exocrines, elle produit le suc pancréatique dans le duodénum

Glandes en rapport avec le signe astrologique

  • Vénus : les ovaires ou testicules.
  • Vénus montre une glande correspondant au signe astrologique dans lequel elle se trouve.
  • Vénus dissonante en taureau : problème à la glande thyroïde ou aux ovaires
  • Vénus en lion ne montre pas de glandes spécifiques
  • Vénus en balance : les glandes surrénales et les ovaires
  • Idem chez l’homme : testicules + signe astrologique
  • Vénus hyper : trop de sécrétions ; peau grasse, beaucoup de larmes, beaucoup de salive
  • Vénus hypo: pas assez de sécrétions ; peau sèche, pas assez de salive.

Vénus et la fonction veineuse

Vénus est passive ; circulation passive (la circulation de retour).

Vénus est la force ascensionnelle dans les veines.

Qu’est-ce qui repousse le sang vers le cœur ?

Vénus c’est la force centripète (qui ramène au centre) par opposition à Mars qui est la force centrifuge (la force de contraction). 

  • Vénus est une force de passivité du muscle cardiaque
  • Vénus est une énergie féminine
  • Vénus c’est le magnétisme attractif féminin

Remarque : si Vénus est hyper et sans relation, la force est de plus en plus forte ce qui occasionne des rencontres violentes (passion …)

Problème pathologique de veines

Vénus hyper :

  • hyper tonicité de la paroi veineuse dont les muscles sont lisses.
  • Parois très tendues, veines dures.
  • Le sang remonte très bien, mais les valvules sont trop excitées, elles s’usent plus vite, elles vont se détruire et elles seront moins nombreuses.
  • La veine s’élargit vu que sont tissus est relâché.
  • Le sang circule moins bien, problème de varices.

Vénus hypo :

  • manque de force pour faire remonter le sang.
  • Les mouvements de spasme ne sont pas assez forts, le sang stagne dans les veines, des varices entraînant de la décompensation cardiaque ; le cœur pompe dans le vide qu’il ne reçoit pas assez de sang de Vénus ; jambes gonflées (pied gauche).

Vénus et Mars

Conseil :

  • Vénus hypo travail trop, c’est comme Mars hyper : il faut se reposer
  • Vénus hyper est trop passive, il faut faire de l’exercice.

Vénus et son action dans les reins

Fonctionnement des reins :

  1. les reins filtrent des milliers de litres de sang et le sang filtré retourne au cœur.

Les reins doivent filtrer le sang aussi vite que le cœur lui envoie.

Si les reins sont bloqués ou malades, ils deviennent un obstacle à la circulation, la pression artérielle qui augmente, ce qui provoque de l’hypertension.

  1. Les reins récupèrent les substances essentielles

Rôle de Vénus

Vénus aime le sucre, le miel. Elle récupère le sucre pour le ramener à l’intérieur, elle retient le sucre et l’eau en même temps.

Elle a une action antidiurétique alors que Mars à une force diurétique.

Vénus hypo : les reins ne récupère pas assez d’eau et de sucre, le sucre va dans les urines ce qui provoque un faux diabète (diabète rénal). Si avec cette Vénus il y a à Mars fort : les toxines ne sont pas retenues mais il y a déminéralisation (les sels minéraux partent avec l’eau).

Vénus hyper : les reins retiennent très bien le sucre et l’eau, il n’y a pas de sucre dans les urines, mais le corps n’urine pas assez, il s’empoisonne. Si avec cette Vénus Mars est faible, le sujet élimine mal.

Vénus et son rôle anti-inflammatoire.

  • Mars représente ce qui est sur le pied de guerre, il représente l’inflammation (rougeur + sang)
  • Vénus, c’est le contraire de mars, elle est pacificatrice, elle a un rôle anti-inflammatoire.

Vénus hyper : le corps ne réagit pas fort à une piqûre (Mars faible).

Vénus hypo : le corps réagit violemment même si Mars est neutre. Exemple : une personne ayant un Mars en bélier peut avoir un corps passif s’il possède une hyper Vénus. (Le signe est moins fort que les aspects).

Tableau récapitulatif

Vénus hyper

  • Trop de sécrétions glandulaires
    • beaucoup de larmes
    • peau grasse
  • bonne fécondité
  • cycle menstruel raccourci, les malaises avant les règles augmentent.
  • Peu d’inflammation
  • diurèse ralentie ; rétention d’eau
  • hyper tonicité veineuse ; tendance aux varices.

Vénus hypo

  • Pas assez de sécrétions glandulaires
    • peau sèche
    • peu de salive
  • diminution de la fécondité
  • cycle menstruel plus long.
  • Tendance aux inflammations
  • action diurétique trop forte, déminéralisation
  • tendance aux varices entraînant de la décompensation cardiaque.

Vase communicant entre Vénus et Mars

  • Si Mars est hyper, Vénus a tendance à redescendre.
  • Si Vénus est hypo, Mars est favoriser, il remonte.
  • Si un homme possède un Mars hypo, Vénus (les œstrogènes) aura tendance à remonter

Schéma des antagonismes. Si un côté augmente, l'autre diminue

  1. Mercure divise Jupiter rassemble : il y a un bon équilibre entre les deux, c’est bien.
  2. Le soleil et la lune représente la vie, alors que Saturne représente la mort.

L’équilibre est instable, c’est la mort qui l’emporte.

Mars

Mars c’est la force de contraction musculaire

Mars est un consommateur d’énergie, alors que le Soleil est producteur d’énergie (Exemple : Mars en maison deux, la personne dépense son argent).

Rapport entre Mars et le Soleil

  • Un Mars hyper fonctionne très bien à la condition d’avoir un soleil hyper.
  • Si le soleil est hypo, il est préférable d’avoir un Mars hypo et de cette façon le sujet économise le peu d’énergie qu’il possède.
  • Si le soleil est hypo et que Mars est hyper, le sujet dépense son énergie jusqu’à l’épuisement.
  • Si le soleil est hyper et Mars hypo, le sujet possède beaucoup d’énergie qu’il ne dépense pas, ça occasionne des crampes musculaires ou des crises de tétanie (trop d’énergie non utilisée).

Mars hypo : le sujet n’est pas vraiment faible mais il retient son énergie, cela occasionne de la spasmophilie (tous les muscles se contractent).

Pathologies :

  • Paralysie
  • Dégénérescence musculaire venant de la paralysie (les muscles fondent).
  • Action diurétique ; les toxines (acide lactique) sont mal éliminées, elles s’accumulent dans le muscle ce qui provoque des crampes et de la douleur.

Mars hyper :

Pathologies : déchirure musculaire, bonne élimination des toxines.

Cas particulier : le muscle cardiaque (Mars hyper) augmente la force du cœur, il y a danger d’infarctus.

Au point de vue inflammation, le sujet réagit fortement contre les maladies infectieuses par beaucoup de fièvre, il n’est pas souvent malade. Parfois, le corps exagère, il y a une trop forte inflammation qui peut être dangereuse.

Mars et la digestion

Dans l’estomac de l’acide gastrique (PH1 = acide fort) de l’acide comme le coca, c’est Mars. Mars attaque les aliments dans l’estomac. Cet acide fort permet au fer de se dissoudre.

Mars hypo : il n’y a pas assez d’acide, le fer n’est pas dissous, il ne s’élimine pas ça provoque de l’anémie.

Conseil : stimuler les parois de l’estomac par une augmentation de production d’acide en ajoutant des épices, du vinaigre, du citron, des cornichons qui irritent les parois de l’estomac.

Mars hyper : beaucoup d’acide, brûlant, gastrite, ulcères sont provoqués par trop d’acide dans l’estomac. Il peut même y avoir une perforation de l’estomac.

Conseil : ne jamais laisser l’estomac vide, car il doit toujours avoir quelque chose à attaquer.

Mars et la bile

La bile est directement proportionnelle avec l’agressivité, d’où l’expression lorsqu’on s’énerve « se faire de la bile »

La bile, c’est un détergent qui dissout les graisses (découper les acides gras afin de passer à travers les parois). La contraction de la vésicule biliaire provoque un jet de bile pour dégraisser (comme pour la vaisselle). Si le sujet est en colère, la vésicule se contracte, ce qui provoque beaucoup de bile, celle-ci devient comme un savon laxatif, elle joue un rôle capital dans le transit intestinal.

Mars hypo : la bile est insuffisante, le sujet ne digère pas bien les masses graisseuses, constipation. La vésicule n’est pas assez tonique, la bile se cristallise, calcules biliaires mous et visqueux.

Mars hyper : bonne digestion trop de bile, cela peut provoquer des diarrhées et des carences.

Remarque : suite à un stress trop important, la bile remonte dans le foie, elle passe dans le sang et la peau devient jaune.  (Jaunisse).

Mars et le gros intestin (Colon)

Mars hyper : inflammation du colon (colite)

Mars hypo : le colon se bloque car l’intestin est trop calme, cela provoque de la constipation.

Mars et la circulation artérielle

Lors de l’effort musculaire, Mars entre en action, les petits vaisseaux se dilatent et le sujet devient rouge. C’est ce que l’on appelle la vasodilatation périphériques. Alors tout s’élargit et la pression artérielle retombe, il y a évanouissement. (C’est comme un barrage d’eau que l’on ouvre). Mars se trouve au niveau de la paroi des gros vaisseaux aussi, elles se contractent, ce qui fait monter la pression artérielle. L’action de mars est différente selon qu’il s’agisse de petits ou de gros vaisseaux.

Mars et les accidents

Mars dissonant, sujet aux accidents et aux opérations.

Mars dissonant avec : le soleil, la lune, l’ascendant, le maître de l’ascendant ; il y a danger d’agression physique. (Surtout avec Uranus)

Mars et les hormones

  1. l’hormone martienne chez l’homme dans la glande thyroïde, c’est la testostérone, en grande quantité elle donne une forte barbe et une voix grave.

Si Mars est fort, il y a beaucoup d’hormones mâles, beaucoup de barbe.

Pour les personnes âgées :

  • Vénus hypo donne Mars hyper, beaucoup de barbe, je autoritaire, il faut donnez des œstrogènes.
  • Les bouffées de chaleur peuvent également provenir de mars, il existe des plantes contre ces bouffées de chaleur.
  1. Hormone tyrosine fait maigrir car elle augmente le métabolisme, augmente le besoin d’activité physique. Mais cela peut rendre agressif.
  2. Hormones corticosurrénale (c’est comme l’adrénaline), elle augmente de la pression artérielle et accélère le cœur.

Attention : voir le signe de Mars et s’il y a une glande correspond au signe la glande et stimulée.

Tableau récapitulatif

Mars hyper

  • Contraction musculaire : crampes, déchirures.
  • Hyper tendu : infarctus
  • Hyper acidité : problèmes gastriques, ulcères.
  • Forte tonicité de la bille : diarrhée
  • Fièvre importante
  • Diurèse accélérée : déshydratation
  • Hyper activité sexuelle masculine
  • Risques d’accidents
  • Risques d’opérations

Remède : massage, relaxation, Vénus (la douceur, l’amour, le miel)

Mars hypo

  • Faiblesse musculaire : paralysie, tétanie, dégénérescence.
  • Ralentissement digestif.
  • Carences minérales.
  • Calculs biliaires.
  • Tendance à la constipation
  • Peu de réactions inflammatoires, peu de fièvre (infections chroniques).
  • Diurèse ralentie ; calcul rénal possible.
  • Rétention toxique ; le rhumatisme.
  • Manque de virilité chez l’homme.
  • Hypo surrénalisme
  • Hypothymus
  • Manque de dynamisme

Remèdes : piments, sports, action

Remarques : le café est un faux Mars

  • Sans café, le corps ne donne pas à l’ordre d’avancer car le corps est fatigué.
  • Avec du café, le corps avance mais il est induit en erreur par le café

Jupiter

Dans le corps, Jupiter représente la structure souple entre les os, en opposition (complémentarité) à Saturne qui lui représente la structure rigide (les os).

Jupiter représente :

  • Les tissus adipeux
  • les cartilages
  • les ligaments
  • les parois des vaisseaux

Jupiter est le symbolisme protecteur à différents niveaux dans le corps, il est présent dans toutes les cellules cô organisateur.

Que se passe-t-il dans le foie ?

  1. Des réactions de polymérisation passant du simple au compliqué par l’intervention de Jupiter.
  • Le glucose devient du glycogène
  • les acides gras deviennent de la triglycérine
  • les acides aminés deviennent des protéines de structures et des protéines immunitaires (par Jupiter et Saturne).

Jupiter joue le rôle de cohésion dans le but de l’organisation et de la protection.

Remarque : un tas de briques mises n’importe comment, prend plus de place que le même nombre de briques rangées.

Jupiter hyper : trop de molécules complexes, nécessite de désynthétisés

Jupiter hypo : pas assez de molécules complexes.

  1. dans le foie, il y a des protéines soufrées qui ont le rôle de neutraliser les substances toxiques. Le foie a un rôle de détoxification, dès lors, il joue un très grand rôle lors des empoisonnements.

Remarque :

  • le soufre (Jupiter) à la propriété de se lier, à tout amalgamer.
  • Le soufre (Jupiter) est ce qu’il y a de plus sociable au monde.

Le toxique le plus courant, c’est l’alcool.

Le jupitérien supporte très bien l’alcool (on voit beaucoup de politiciens être très sociable)

Le non jupitérien ne supporte pas l’alcool, il vit isoler et manque de réactions jupitériennes.

On retrouve le soufre comme agent de protection dans les ongles et les cheveux. Lorsque le foie est épuisé, les ongles deviennent cassants, les cheveux tombent.

Maladie des jeunes : chute des cheveux, foie épuisé par l’alcool, c’est un vieillissement prématuré.

Jupiter doit être en équilibre avec Mercure (voir le schéma des antagonismes).

Un Mercure hyper provoque

  • des maladies respiratoires graves,
  • des maladies nerveuses,

Mercure hyper, c’est comme Jupiter hypo, c’est-à-dire des articulations souples et un foie faible. 

Mercure hypo provoque des problèmes de circulation lymphatique.

Un Mercure hypo, c’est comme un Jupiter hyper, mauvaise circulation, trop de graisses (aliments riches). 

Tableau récapitulatif

Jupiter hyper

  • Articulation raide ; raideurs
  • ligaments raides ; entorses

vaisseaux : dépôt graisseux

structure de vaisseau : manque de souplesse, parois altérées, vaisseaux fragiles.

Rupture circulatoire : hémorragie, accident vasculaire.

Le foie joue bien son rôle de détoxificapteur, …….. par les graisses, le métabolisme est en excès, trop de graisses dans le foie.

Devient Jupiter hypo

forte résistance aux infections.

Jupiter hyper par Uranus : crise irrégulière et inattendue.

Jupiter hyper par Pluton : hyper continuellement.

Jupiter hypo

  • Articulation souple, ligaments fragiles et distendu ; luxation (foulure – entorses – épanchements de synovie)
  • Souffre tout de suite d’une trop faible détoxification.
  • Faible résistance aux infections
  • Jupiter hypo par Saturne : tu ne peux pas
  • Jupiter hypo par Neptune : tu ne sais pas comment.

Saturne

Saturne représente la structure rigide dans les tissus osseux

Que se passe-t-il dans les os ?

Un os est en transformation perpétuelle : le calcaire qui se décompose dans les cellules est toujours renouvelé

  • Si la cellule meurt, le calcaire est éclaté il retourne dans le sang.
  • Si la cellule se renouvelle, elle puise dans le corps le calcaire qui lui est nécessaire.

Ce calcaire doit être dissous dans l’estomac, il va dans le sang et ensuite dans les cellules osseuses, où il doit durcir sous forme de précipité (solidification). Pour que se forme une précipitation (cristaux) il faut une perte d’eau. Saturne est un déshydratant.

Remarque : Saturne est l’opposé de la Lune, la Lune représente les liquides (elle est hydratante).

La sclérose est une forme de déshydratation : il y a dessèchement, ensuite rigidité, cela est dû au dépôt de calcaire dans les os et dans les artères.

Avec le temps Saturne devient de plus en plus fort, c’est pourquoi avec le temps on voit la peau qui se déshydrate et se ride (vieillissement de la peau).

Saturne hyper : il y a du calcaire partout, tout se calcifie.

  • Les artères peuvent se calcifier comme un tuyau qui s’entartre, danger de cassure.
  • Des dépôts de calcaire provoquent des calculs.
  • Des becs de perroquet se forment
  • dans les articulations, le cartilage dégénère, il y a une hyper calcification, ceci donne des grosses articulations et de l’arthrose.
  • Épine osseuse au niveau des pieds.
  • Au niveau des reins, Saturne doit récupérer des protéines (albumine), il y a donc une action diurétique sur les reins.
  • Au niveau du sang : s’il y a beaucoup de calcaire, il y a des caillots dus à la précipitation

Saturne hyper coagule trop alors que Saturne hypo ne coagule pas assez.

Saturne doit être en équilibre avec la Lune.

Si la Lune est hyper :

  • Il y a beaucoup de liquide dans le corps, le calcul est dissous et n’arrive pas à se fixer, il y a décalcification.
  • Il y a trop de mouvements digestifs cela provoque des diarrhées, d’où des pertes de calcaire.

Tableau récapitulatif

 Saturne Hyper

  • Os dur, hyper calcification, raideur
  • Déshydratation : peau sèche
  • Diurèse excessive : hypotension
  • Problèmes digestifs, lenteur du transit, constipation.
  • Coagulation excessive du sang, caillot de sang
  • Calculs dans les reins

Psychisme

  • Caractère trop sérieux
  • Maigre, isolé.
  • Excès de sévérité.
  • Pas lunaires

Saturne Hypo

  • Décalcification ; fracture
  • Ostéoporose
  • cancer des os.
  • Tendance à l’embonpoint, boulimique
  • digestion accélérée ; diarrhées ; déminéralisation
  • sang trop fluide
  • manque de plaquettes
  • hémorragie

Reins : rétention d’eau par diurèse est ralentie ; empoisonnement

Psychisme : manque de rigueur, d’ordre, dispersé, manque de respect des principes, laisser-aller.

UranusNeptunePluton

  • Ces trois planètes sont présentes pour faire perdre notre ego et ainsi évoluer.
  • Elles représentent trois prises de risque différentes et provoque ainsi une perturbation du mois profond.
  1. Uranus, ce sont les événements imprévus et violents. Le sujet se sent rejeté.
  2. Neptune, l’eau, l’océan, les pertes de repères, la foi, l’idéal spirituel, l’inspiration (artiste), la perte de repères dus à l’impression qu’on est rien face à l’immensité de l’eau. Le sujet est noyé, dispersé.
  3. Pluton, c’est la transformation. Le sujet est réduit à rien, il est transformé, il est transcendé.

Jupiter et Saturne sont là pour protéger les structures internes. Si la personne ouvre les portes au milieu extérieur par Uranus, Neptune ou Pluton, l’organisme est perturbé dans ses structures profondes, il se mettre en état de défense, tous les organes sont perturbés dans leur fonctionnement.

La première alerte est donnée par les nerfs : le système nerveux enregistre les informations, il envoie des ordres à tous les organes (de façon directe).

La deuxième alerte est donnée par les hormones : le système nerveux envoie des ordres à tous les organes par la voie hormonale (de façon indirecte).

Comparaison UranusNeptune

 Uranus

  • Individualité
  • Précis
  • Violent
  • Rapide
  • Visible
  • Mental
  • Effet sur le cœur
  • Octave supérieure de Mercure

Neptune

  • Collectivité
  • Globale
  • Non-violent – doux
  • Lent et insidieux
  • Invisible
  • Sentimental
  • Effets digestifs
  • Octave supérieure de Vénus

Si dans le thème natal il y a un carré entre Uranus et Neptune, il y aura alternance de l’un et puis de l’autre ; vivre Uranus durant plusieurs années et ensuite vivre Neptune durant plusieurs années.

Réalisez l’échelle dominante pour voir tendances, savoir si c’est Uranus ou Neptune qui domine.

Si le processus d’une de ces deux planètes est poussé trop loin cela peut provoquer la mort.

  • Avec Uranus : il y a danger d’infarctus
  • Avec Neptune : il y a danger d’évanouissement et de coma 

Il est bon d’avoir un équilibre entre Uranus et Neptune.

Dans ces deux cas il est difficile de trouver un équilibre, le processus régulateur des fonctions organiques est perturbé.

L’aspect de carré : les deux processus sont en bagarre, les deux processus veulent avoir raison tour à tour, il y a beaucoup de tension avec Uranus et ensuite trop peu de tension avec Neptune.

  • Si Uranus est hyper : il faut l’apaiser avec des produits Neptuniens.
  • Si Neptune est hyper ; il faut relancer la machine par des produits uraniens

Pluton

Perséphone (Proserpine) est l’épouse de Pluton

Pluton est l’octave supérieure de Mars, il agit sur la partie inconsciente, il n’a pas encore trouvé son complémentaire, il est seul.

Son symbolisme se rapporte à la destruction de l’atome (l’atome est la plus petite unité de matière). Pluton, c’est l’énergie nucléaire, on fragmente cet atome en libérant énormément d’énergie. Ceci a engendré une réaction en chaîne que l’homme ne sait plus arrêter (il ne peut plus que la ralentir). C’est histoire de l’apprenti sorcier, voilà pourquoi Pluton correspond à un acte de destruction, à une énergie qui détruit tout.

Dans notre corps, Pluton représente la destruction des cellules.

Et le corps aurait toujours Dans les cellules il y a des enzymes (lysosomes) qui détruisent les cellules mortes, et le corps en fabrique toujours des nouvelles.

C’est lorsque le fœtus à trois mois que meurt la première cellule.

Le vieillissement : c’est lorsqu’il y a plus de cellules qui meurent que les cellules qui naissent, la croissance c’est l’inverse.

Pluton est un agent de destruction pouvant se manifester dans des terrains sains, (Cancer – sida). Selon le thème la partie du corps varie : la maladie de Crohn (ulcères des intestins).

Pluton perturbe en introduisant des erreurs ; la cellule fonctionne de façon différente de son état génétique. Si le code génétique est perturbé, la cellule fabrique des choses différentes.

Le virus est un être plutonien. (Mars/Pluton)

Exemple : le virus de la grippe

Le virus pénètre jusqu’au cœur du noyau avec son petit ADN, des nouvelles protéines sont fabriquées, elles viennent faire tout exploser dans la cellule. C’est comme un ennemi qui s’introduit dans une usine où l’on fabrique des voitures et décide de fabriquer des bombes.  Un jour tout explose.

Dans notre corps, les protéines humaines deviennent des protéines virales.

Le code génétique peut être perturbé par un rayonnement (énergie nucléaire) exemple : Tchernobyl

Le code génétique peut créer des erreurs par le pouvoir de la pensée, par le mental, par l’état d’esprit est ainsi fabriquer des cellules monstres (cancer).

Les erreurs de codage peuvent se reproduire dans les cellules germinatiques.  Exemple : les spermatozoïdes peuvent donner naissance à un monstre. Les maladies sexuellement transmissibles peuvent donner naissance à un nain.

L’information génétique peut être brouillée par des médicaments ; par des antibiotiques par exemple.

Pluton : c’est la vie et la mort, c’est la sexualité, les perturbations psychiques de la sexualité (exemple : Dutroux)

Pluton dissonant est en rapport avec les tendances masochistes, c’est tout ce qui se fait dans les ténèbres de façon insidieuse. (Le sujet est envahi petit à petit de façon passive les choses dorment).

Pluton est insidieux de façon agressive, les choses gronde

Un virus c’est un être minuscule (ne peut se voir même avec un microscope)

  • il utilise la cellule pour son compte personnel
  • c’est un être unicellulaire
  • il ne doit rien manger
  • son but est la reproduction

Neptune est insidieux de façon passive,

Un virus c’est un être minuscule (ne peut se voir même avec un microscope)

Neptune = les bactéries dans l’eau non potable (danger à l’étranger, en Afrique).

Une bactérie, c’est un être plus évolué elle se reproduit par elle-même, elle n’entre pas dans la cellule.

Elle possède tout pour vivre, c’est un être entier

elle s’approprie nos aliments, notre corps est du terreau pour la bactérie.

Les bactéries sont des êtres autonomes

Remarque : notre corps contient de bonnes bactéries (exemple la flore intestinale) le rejet de ces bactéries apporte les vitamines pour notre corps.

S’il y a trop de bactéries, il y a diarrhées.

Si ces mêmes bactéries se déplacent, il y a maladie.

Remarque : si le sujet a des mauvaises pensées, il provoque une mauvaise organisation de son corps. Tout sentiment d’agressivité provoque des réactions dans les cellules.

Pluton nous demande de mourir afin de laisser place pour autre chose.

Si le sujet ne veut pas mourir, il y aura des problèmes.

C’est grâce aux problèmes que le sujet évolue.

L’être plutonien fait merveille s’il a des problèmes à résoudre. Par contre, s’il n’en trouve pas, il s’en crée, il se crée des conflits à lui-même.

Les signes

En astrologie tropicale, les signes décrivent quelque chose qui ne bouge pas, ils décrivent une partie du corps.

L’homme Zodiaque était divisé en 12 tranches

  1. Bélier : la tête
  2. Taureau : le coût
  3. Gémeaux : les épaules, les bras, les bronches
  4. Cancer : la poitrine
  5. Lion : le cœur
  6. Vierge : les intestins
  7. Balance : les reins
  8. Scorpion : les organes génitaux
  9. Sagittaire : les hanches, les cuisses
  10. Capricorne : les genoux
  11. Verseau : les chevilles
  12. Poissons : les pieds

L’endroit où est situé une planète, indique la zone sensible.

Le signe dans lequel se trouve une planète qui reçoit des aspects dissonants, montre la partie du corps dans lequel il risque d’y avoir des problèmes.

Cette division en tranches est devenue imprécise à cause du développement embryologique.

Reproduction : ovule + spermatozoïdes = œufs fécondés.

Les spermatozoïdes entrent dans l’ovule par le côté EST (des expériences ont étés réalisées en laboratoire pour prouver cela).

Lors des différentes guerres, toutes les invasions réussies sont parties pour attaquer par l’EST.

Comme l’être est compliqué, il y a des migrations de territoire.

Le cancer veut entrer à l’intérieur pour créer l’ébauche du tube digestif.

  • Le capricorne donne toute la peau du corps (membrane externe)
  • le cancer représente sa membrane interne.

L’axe cancer capricorne s’étire.

Les 10 autres signes se partagent le milieu.

Des expériences ont été réalisées sur la colonne vertébrale pour donner ce qui suit :

  1. les vertèbres cervicales
  1. Les vertèbres dorsales
  1. Les vertèbres lombaires
  1. Sacrum : balancescorpionSagittaire.
  1. Coccyx : viergeSagittaire.

Les 12 signes sont présent dans chacune de nos cellules.

L’oeil proportionnellement au corps et dans le signe du bélier.

Comme tous les organes, il contient les 12 signes répartis dans les différentes parties de l’œil.

Loi de l’action réflexe dans les signes opposés.

Origine de cette loi :

  • dans le ventre de la mère, le fœtus se replie et ramène les genoux (capricorne) contre la poitrine (cancer).
  • En astrologie, le sujet à une planète dans un signe, regarder la partie du corps concerné par ce signe, mais regarder aussi la partie du corps opposée à ce point.
  • S’il n’y a pas de planètes dans le signe, regarder le signe en face car il y a un mouvement réflexe.
  • Exemple :
    • les maux de tête (bélier) sont souvent causés par les reins (balance).
    • Un mal de pieds (poissons) provient souvent d’un problème aux intestins (vierge).
    • L’état de la peau (capricorne) est en rapport avec une digestion difficile (cancer).
    • L’eczéma (capricorne) peut être causé par une mauvaise digestion (cancer)

 

Les différentes parties du corps au point de vue du squelette.

  1. Bélier : crâne
    • partie supérieure ; haut ; os temporal ; frontal ; pariétal, mastoïde ; malaires ; maxillaire supérieur.
    • Partie est antérieure : bas ; la limite passe entre les deux maxillaires.
  2. Taureau : crâne
    • partie supérieure : le bas occipital
    • partie antérieure : l’arrière maxillaire inférieur
  3. Scorpion : os du nez 
  4. Gémeaux : clavicule ; omoplate ; humérus ; articulation de l’épaule.
  5. Cancer : le sternum ; l’articulation du coude

Les côtes ont le signe de la vertèbre sur laquelle elles sont insérées.

  1. Lion : os ; radius et cubitus de l’avant-bras ; articulation du poignet.
  2. Vierge : os de la main ; carpe ; métacarpe ; phalange etc.
  3. Balance : voir la colonne vertébrale.
  4. Scorpion : partie supérieure de l’os iliaque ; ischion ; os du pubis.
  5. Sagittaire : partie inférieure de l’os iliaque ; articulation de la hanche.
  6. Capricorne : articulation du genou ; rotule.
  7. Verseau : tibia ; péroné.

Astragale : jonction avec les pieds ; austriel de la cheville.

  1. Poissons : os du pied ; métatarses ; orteils.

Chaque zone est divisée en 30°. La planète du début du signe correspond à la partie du début de la zone.

Exemple : la planète située à 3° Gémeaux correspond au début de l’articulation de l’épaule. La planète située à 27° gémeaux correspond presque au coude.

Le problème est situé là où la planète se trouve.

 

Les signes pour les autres parties du corps.

  • Bélier : le cerveau + une partie du cervelet ; glandes hypothalamus, hypophyse, pinéale, lacrymal, dents du maxillaire, partie supérieure du palais, enveloppe du cerveau, oreille externe. Le tympan est à la frontière entre le signe du bélier et le signe du taureau.
  • Taureau : une partie du cervelet (centre de l’équilibre ; centre des émotions et de la sensualité) ; le bulbe rachidien ; la moelle épinière ; les glandes salivaires ; l’oreille interne (stabilité) + osselets ; maxillaire inférieur ; langue ; trompes d’Eustache ; premier tronçon de l’œsophage.

Point de vue respiratoire : rhinopharynx, pharynx, cordes vocales, larynx, trachée, deux bronches (carrefour des bronches), glande thyroïde, parathyroïde, muscles du cou.

Le muscle a le même signe que l’os auquel il est inséré, c’est l’attache supérieure qui donne le signe.

  • Gémeaux : deuxième partie de l’œsophage. Appareil respiratoire : les deux bronches, bronchioles, avait aux pulmonaires.

Toute la circulation sanguine : Veine et l’artère pulmonaire, la plèvre qui donne la pleurésie.

Le thymus : joue un rôle pour l’immunité.

Résumé : appareil respiratoire.

  1. l’année, les fosses nasales en scorpion.
  2. Deuxième partie : deux bronches en taureau.
  3. Troisième partie : deux bronches, bronchioles, alvéoles en gémeaux.
  • Cancer : l’estomac (les 2/3 supérieurs, toutes les membranes internes des organes, les seins, les glandes mammaires (Vénus en cancer ou en capricorne).

Remarques : sous la notice inscrite sur les médicaments

  • par voie interne : passe dans le sang, assimiler. Exemple : suppositoires (dans des bouteilles rondes).
  • Par voie externe : ne pas avaler. Exemple : gouttes dans le nez (dans des bouteilles octogonales).

Remarque : Dans les intestins, il n’y a pas le signe de la Balance

  • Lion :
    • le cœur + trois enveloppes musculaires.
    • Les vaisseaux qui arrivent le partent du cœur (artère, aorte). Les vaisseaux prennent le signe de la partie qu’ils traversent.
    • Le foie (la vésicule est en vierge).
    • Les vertèbres.
  • Vierge :
    • dans le tube digestif, le pylore, le duodénum, l’intestin grêle, l’appendice (frontière entre vierge et scorpion) le pancréas (fonctions endocrine et exocrine).
    • Vénus dissonante en Vierge peut donner pancréatite (fonction exocrine) ou diabète (fonction endocrine).
    • Les glandes sexuelles (cas elles sont attachées plus haut).
    • Les horaires, les testicules : ils étaient plus haut mais ils sont redescendus vu la température élevée plus haut (35°).
    • Péritoine : péritonite.
    • Veine porte hépatique : tous les aliments transitent par cette veine pour aller au foie qui détoxique.

Remarque : s’il y a surcharge du foie, il gonfle et appuie sur la veine porte hépatique, le sang reflue dans les veines hémorroïdales se trouvant sous la veine porte hépatique.

  • Balance : Appareil urinaire :
    • 0° à 5° : capsules surrénales qui contiennent 2 glandes.
    • 5° à 20° : les reins (organes allant par deux comme les bronches, les bras, les jambes)

Remarque : à gauche c’est le pôle ascendant, à droite c’est le pôle descendant. Mais attention à l’effet miroir, ne pas exclure l’autre côté.

  • 20° à 25° : urètre, vessie.
  • 25° à 30° : on sort de la vessie par l’urètre, cystite.
  • Scorpion :
    • appendice : – soit à la fin de la vierge ou action réflexe

– soit au début du scorpion ou action réflexe

  • gros intestin, le colon.
  • Le rectum.
  • Veines hémorroïdales.
  • Organes génitaux : chez la femme la matrice, chez l’homme la prostate.
  • Le nez.

Organes génitaux 

Masculin : Prostate et Rectum : Scorpion     Urètre : Balance

Féminin : Rectum : Scorpion    Vessie et urètre : Balance

  • Sagittaire:
    • muscle de la cuisse
    • nerf sciatique (voir vertèbres lombaires)
  • Capricorne:
    • Première partie de la peau, l’épiderme (à moitié vivant) de la peau sur tout le corps, les cheveux, les ongles, les poils.
    • Les articulations du corps cartilagineux, durcissement du cartilage.
    • Les jambes.
  • Verseau :
    • Les muscles de la cheville.
    • La couperose : tâches sanguines sous la peau.
    • Deuxième partie de la peau, le derme (beaucoup de vaisseaux). Cette partie est bien vivante, elle possède beaucoup de nerfs sensitifs.
    • Pôle veineux en opposition au pôle artériel qui est Lion.
  • Poissons :
    • os du pied.
    • La troisième partie de la peau, l’hypoderme qui est irrigué par la circulation lymphatique, celle-ci est floue car elle est stagnante. Le trop-plein de lymphe peut se déverser dans le sens au niveau du canal thoracique.

Exemples :

  • Mars : ce sont les muscles quel que soit le signe.
  • Mercure : ce sont nerfs + circulation capillaire.
  • Mercure hyper = excès de sensibilité ; névralgie
  • Mercure hypo = perte de sensibilité (aux oreilles si en Taureau).
  • Vénus : le signe dans lequel se trouve Vénus montre la partie du corps la plus sensible, montre la partie du corps ou le sujet aime recevoir des massages
  • Lune : ce sont les liquides.
  • Lune hyper = œdème.
  • Lune hypo = trop sec.
  1. épaule : Gémeaux.
  2.  Aisselle
  3. Bras : Gémeaux.
  4. Saignée
  5. avant-bras : Lion.
  6. Poignet : Vierge.
  7.  Aine
  8. Trachée : Taureau.
  9. Vaisseaux partant du cœur : Lion.
  10. Poumon gauche : Gémeaux.
  11. Cœur : Lion.
  12.  Diaphragme
  13. Foie : Lion.
  14. Estomac : Cancer.
  15. Pancréas : Vierge.
  16. Intestin grêle : Vierge.
  17. Gros intestin : Scorpion.
  18. Vessie : Balance

L’ascendant en signe

Ascendant : idée de la constitution du corps au point de vue taille et au point de vue corpulence.

Regarder la ou les planètes qui sont conjointes, opposées, ou en carré à l’ascendant.

Si c’est une planète qui réduit, le sujet sera de petite taille.

  1. Ascendant seul (pas de planètes).

L’axe ViergePoissons : ce sont les sujets les plus fragiles, ils sont trop détachés d’eux, ils s’épuisent.

Les signes de feu : sujet de très bonne constitution.

Les signes de terre : sujets qui ne sont pas très fort.

Les signes d’air : sujets de constitution moyenne.

Les signes le d’eau : sujet de moins bonne constitution.

  1. Planètes en aspect dissonant avec l’ascendant : voir si active ou passive

Ascendant Sagittaire carré à Saturne : le sujet sera moins grand.

  1. Planètes en aspect avec le maître de l’ascendant : Hypo ou hyper ?

Les Maisons

Rôle : rattacher les maladies au contexte quotidien, elles représentent les modalités d’installation des pathologies

Étude des maisons par l’étude des axes

Axe 1 – 7 : axe rénal ; axe du relationnel

La maison dit : qu’est-ce que je fais quand je suis seul ?

La maison 7 dit : qu’est-ce que je fais quand je suis avec les autres ?

Suis-je du type maison 1, c’est-à-dire individualiste ?

Suis-je de type maison 7, c’est-à-dire sociable ?

Il faut un équilibre entre les deux pôles selon le thème. Le sujet respecte–t-il l’équilibre que son thème lui demande ?

Remarque sur les planètes en maison un est en maison sept :

Uranus en maison un : indépendance, le sujet ne commence pas une relation.

Uranus en maison 7: si l’autre m’emprisonne, je manifeste ma rage, je rejette l’autre, je vis en contradiction avec l’autre, je fais ce que je veux.

Saturne en maison un : j’ai décidé de vivre seul.

Saturne en maison sept : je vais vers l’autre, mais en le repoussant.

Pluton en maison sept : si l’autre change, se remet en question, ça va. J’impose à l’autre, c’est l’autre qui part.

Neptune en maison sept : je laisse croire à l’autre que tout est possible, je désamorce par le mensonge, pour garder la paix dans le ménage je lui mens.

Le sujet peut ouvrir ou fermer sa porte à l’autre.

Le Rein joue le même rôle ; il ne peut pas tout éliminer, il retient tout ce qui est bon (sucre – minéraux).

Au point de vue relationnel : si le sujet donne tout, il a une perte d’énergie. S’il y a excès de sociabilité (trop ouvert), il y a infection urinaire (cystite), il y a inflammation du rein (néphrite).

Car le sujet est :

  • envahi par les autres en général.
  • Envahi par son milieu extérieur.
  • Ne met pas de frontières mêmes aux voisins (ce n’est pas toujours le conjoint).

Et à ce moment-là, il est ouvert aussi aux bactéries.

  • Si le sujet ne donne rien, il garde tout même les émotions.
  • Si excès de rétention, l’organisme est empoisonné, il peut y avoir des pierres aux reins.
  • Le pôle est un sociable.

Profil de la maladie rénale (prédisposition pathologique)

Les 3 critères sont nécessaires :

  1. Vénus dans n’importe quel signe est dissonant et (ou) mars est dissonant
  2. une planète dissonante en bélier ou en balance.
  3. Une planète dissonante en maison un ou en maison VII.

Axe 2 – 8 : axe de la gestion de l’énergie ; axe sexuel.

La maison 2 : conserver son argent, argent = pouvoir = énergie. Attachement aux choses, à quelqu’un (il m’appartient), on dort pour conserver son énergie.

La maison 8 : dépenser son argent = dépenser son énergie. C’est la maison de la mort car le sujet n’a plus d’énergie. Il faut un équilibre entre les deux.

L’axe 2 – 8 : représente les maladies affectant le gros intestin (colon), les organes génitaux, les hormones sexuelles. Si le sujet vit trop sa maison 8, il dépense beaucoup trop d’énergie ; il y a d’irritation du gros intestin, irritation du colon, diarrhée.

Dans le colon, il y a une résorption d’eau. Si les déchets sont trop secs, il se dépose contre la paroi, ça se bouche petit à petit comme un tuyau qui s’entartre. Si le sujet métro sa maison 2, il ne se dépense pas, il garde toute son énergie, il dort. C’est un avare, il est souvent constipé.

Cet axe 2 – 8, est difficile à changer si les signes sont fixes. (Il est très difficile de changer un avare).

Axe 2 – 8 ; les kilos pris ou les kilos perdus. Si le sujet garde tout, le corps fait la même chose, le sujet grossi.

Pour perdre ses kilos superflus, il faut faire un nettoyage.

  • Sur le plan psychologique : il faut décompresser et tout se relâche, les kilos partent.
  • Sur le plan concret : payer toutes ses factures et les kilos partent aussi.

Phrase d’une conférencière : « Pour ne jamais être malade : tout ce qui rentre dans le corps doit en sortir (même les émotions) ».

Profil de la maladie (prédisposition pathologique)

Les 3 critères sont nécessaires :

  1. si Vénus ou si Mars son dissonant (pour le gros intestin Mercure dissonant aussi).
  2. une planète dissonante en Taureau ou en Scorpion
  3. une planète dissonante dans l’axe 2/8

Remarque : pour le gros intestin, mars est plus en cause que Vénus.

  1. Pour la femme Vénus est hormonale ; kyste ovarien, fibrome …
  2. Pour l’homme Mars est hormonal ; prostate, organes génitaux.

Axe 3 – 9 : axe de la communication, axe de la respiration.

La maison 3 : on communique avec tout le monde, parole rapide, beaucoup de choses à dire, beaucoup d’air.

  1. La respiration est courte et peu profonde.
  2. Irritation, tendance à tousser, allergies respiratoires, asthme.

La maison 9 : communication avec des gens initiés, il prend tout son temps pour parler car il réfléchit beaucoup.

  1. La respiration et profonde
  2. la respiration est moins répétitive, le sujet respire peu.
  3. Respiration encombrée ; bronchite chronique.

Il faut un équilibre entre les deux axes

Profil de la maladie respiratoire (prédisposition pathologique)

Les 3 critères sont nécessaires :

  1. Mercure dissonant dans n’importe quel signe.
  2. Une planète dissonante en gémeaux ou en Sagittaire.
  3. Une planète dissonante en maison 3 en maison 9.

Remarque : le rhume est un problème de communication, il y a-t-il quelque chose que je n’ai pas dit et que j’aurais voulu dire ?  Mercure hypo : je ne parle pas assez, je laisse parler trop les autres ce qui provoque une maladie infectieuse.

Axe 4 – 10 : axe de la famille – profession, axe digestif.

La maison 4 : j’ai envie de sortir m’amuser mais je dois participer à un banquet familial, je ne digère pas bien mon repas.

La maison 10 : je fais un boulot qui ne me convient pas ; j’ai des problèmes digestifs.

La maison 4 au point de vue bâtiment et environnement.

  1. Le j’aime la campagne mais je vis en ville ; problèmes digestifs.
  2. Je suis hypo solaire, pour compenser j’ai besoin d’une maison placée de murs peints en jaune ou orange, si je vis dans une maison terne dirigée vers le nord, je risque d’avoir de problèmes digestifs.
  3. Si je suis hyper solaire et que les murs sont jaunes, je risque d’être trop speedé, explosé au point de vue énergie.
  4. Si je suis frileux et que j’habite une maison froide, je reste également d’avoir des problèmes de digestion.

La maison 4 au point de vue géobiologie (ondes nocives dans les bâtiments).

Voir les planètes en maison 4

Cuspide de la maison 4 ; c’est la maison 4 est en Scorpion ne pas habiter près ou sur des terres nocives (terre de remblai, ancien cimetière).

S’il y a équilibre entre les maisons cardinales 4 – 7 – 10 ; la maison 1 n’aura pas de problème.

  1. Si je ne fais pas le boulot que j’aime.
  2. Si je ne suis pas en face de la personne que j’aime.
  3. Si je ne vis pas dans la maison que j’aime

J’aurai des pertes de vitalité, car je dois lutter tout le temps contre ce qui ne va pas.

Profil de la maladie digestive

  1. la Lune dissonante dans n’importe quel signe ; problèmes affectifs ; estomac. (Je ne suis pas aimé par ma famille je ne suis pas aimé par mes collègues de travail). La reconnaissance lunaire est absente. (Lorsque ça ne va pas assez toi boire un café avec moi = reconnaissance lunaire).
  2. Axe cancer capricorne avec une planète dissonante.
  3. Axe maison 4 – maison 10, avec une planète dissonante.

Si le soleil est dissonant dans l’axe 4-10, dans l’axe Lion / Verseau, problèmes digestifs au foie. C’est un problème de reconnaissance solaire. « Je suis content du travail que vous faites et le patron ne se préoccupe pas de l’humeur et de la santé de son employé = reconnaissance solaire.

Si Mars est dissonant dans l’axe 4-10, dans un axe vierge/poisson, problèmes de vésicule biliaire.

Problèmes psychologiques : c’est l’expression de l’agressivité qui est en cause.

Axe 5 – 11 : axe cardio-vasculaire.

La maison 5 : maison de la passion, les attachements passionnels, amour passion pour une personne, amour passion pour une activité, amour passion pour deux enfants.

La maison 5 = métiers de l’éducation, de la créativité. Faire de la maison 5 son métier c’est très bien, puis être connu en maison 10.

La maison 11 : maison du détachement passionnel, maison des amis, c’est aussi la maison qui représente les veines (le retour du sang).

Si le sujet vit mal sa maison 5, ou celle-ci est vécue en excès, il se sent enchaîné (la passion enchaîne).

Si le sujet vit trop fort sa maison 11, il ne s’implique pas, il ne s’engage pas.

Le détachement crée un problème d’engagement.

Exemple : la personne n’est pas sûre de vivre toute sa vie avec quelqu’un, elle hésite, on hésite de prendre un abonnement pour par exemple la piscine. Cela peut arriver si la maison 11 est forte.

Si le sujet signe à vie, c’est qu’il est très fort dans sa maison 5.

Profil de la maladie cardio-vasculaire.

Infarctus, artériosclérose, rupture d’anévrisme (excès de passion) peuvent être occasionné par :

  1. un soleil dissonant dans n’importe quel signe
  2. une planète dissonante en lion ou en Verseau
  3. une planète dissonante dans l’axe 5/11

Si Vénus le dissonante avec une planète dissonante en lion ou en Verseau, et une planète dissonante dans l’axe 5/11 : cela provoque des problèmes veineux.

Si Mercure (qui représente les petits vaisseaux capillaires) est dissonant avec une planète dissonante en lion ou en Verseau, et une planète dissonante dans l’axe 5/11 : cela provoque des problèmes capillaires dans la circulation périphérique (doigt blanc, pied froid).

Axe 6 – 12 : axe intestinal (intestin grêle).

La maison 6 : c’est la maison de la vie quotidienne, la maison de tâches répétitives (c’est la raison pour laquelle ça fait penser aux intestins, aux activités rythmées) les intestins sont sensibles aux horaires.

Le signe de la vierge est concerné par la diététique : manger équilibrer, peser les aliments, compter les calories.

Si la maison 6 est exagérée, il peut y avoir de problème de constipation.

La maison 12 : échapper à toute contrainte matérielle, le sujet d’un, il mène une vie de bohème, il n’a pas d’horaire, il n’est pas concerné par le sucre, par les calories.

Si la maison 12 est exagérée : tout est relâché, cela provoque des diarrhées.

L’axe 6/12 : c’est l’axe de l’ordre et du désordre.

  • En maison 6 : il y a trop d’ordre, cela provoque constipation, irritation, diarrhées avec douleur.
  • En maison 12 : il y a relâchement permanent, ça provoque des diarrhées, il y a une fermentation dans les intestins sans douleur.

L’intestin est un organe de tri :

  • Il décide ce qui est bon pour le corps, ça va dans le sang.
  • Il décide ce qui est mauvais pour le corps, ça va dans les déchets

Profil de la maladie intestinale

  1. Mercure de dissonant dans n’importe quel signe.
  2. Une planète dissonante en vierge ou en poissons
  3. une planète dissonante dans l’axe 6/12

Mercure régit les mouvements spontanés des intestins, les ondes, l’influx nerveux.

Mercure hypo donne de la constipation, Mercure hyper donne de la diarrhée.

  1. La Lune dissonante dans n’importe quel signe (pancréas, diabète).
  2. Une planète dissonante en vierge ou en poissons
  3. une planète dissonante dans l’axe 6/12

Remarque : la maladie de Crohn provient d’une trop forte élimination, les parois sont héritées. Cette maladie + mars hyper, provoque des hémorragies. Voir les significateurs de la personnalité (auto-agression)

Remarque sur la Lune dissonante avec des planètes rapides.

  1. La Lune en aspect dissonant avec Mercure (poussières), provoque des allergies
  2. La Lune en aspect dissonant avec Mercure (air), provoque de l’aérophagie.
  3. La Lune en aspect dissonant avec le soleil : difficultés à digérer les fruits fort juteux (l’orange est un fruit solaire).
  4. La Lune dans le signe des poissons : il est préférable de manger plus de légumes et de fruits.

Marche à suivre pour la recherche des prédispositions pathologique

  1. Critères pour évaluer la vitalité générale
  1. Le soleil : les aspects au Soleil (regarder s’il y a un aspect dissonant avec une planète plus lente que le soleil)

Exemples :

  1. si le soleil est en carré avec la Lune, au point de vue médical, le soleil est positif.
  2. Si le soleil est en carré avec