Les dignités planétaires

Connaître les dignités planétaires me semble indispensable pour faire une bonne interprétation.

Personnellement, je pense qu’il est préférable de bien comprendre l’astrologie traditionnelle avant d’aborder l’astrologie humaniste, psychologique ou autres sans danger de vous tromper.

On appelle dignités, toutes positions des astres susceptibles de modifier leur force et leur action.
– On appelle dignités ou faiblesse essentielle, celles qui dépendent de la position des astres dans le zodiaque.
– On appelle dignités accidentelles, ou faiblesses accidentelles celles qui sont rattachées à la position des astres en maisons et à leurs relations les unes avec les autres.
Les faiblesses essentielles sont également appelées débilités, mais le terme faiblesse correspond beaucoup mieux.
 

Classification des différentes dignités planétaires selon les anciens

1.     Le Domicile
Lorsqu’un astre est dans son domicile, il est chez lui, il se sent plus fort, il a les pleins pouvoirs.   Dans le signe opposé, il sera en exil, il sera faible et considéré comme déchu de toute dignité.
 
2.     L’exaltation
Lorsqu’un astre est dans le signe où il est exalté, il est comme reçu chez un ami, il est traité avec tous les égards. Cette position renforce cet astre et amplifie la plus grande qualité de celui-ci.
Dans le signe opposé, il sera en chute, il sera également très faible et considéré comme déchu de toute dignité.
 
3.     Les Triplicités.
La triplicité est l’une des dignités essentielles que l’usage moderne de l’astrologie a injustement laissée de côté.
Les Triplicités sont basées sur les accords entre les qualités élémentaires intrinsèques des planètes et celles des signes dans lesquels elles se trouvent.
Toute planète placée dans un signe de même qualité élémentaire s’en trouve renforcée.
 
4.     Les Termes.
Le Terme est une autre dignité essentielle oubliée.
Le mot terme vient du latin "termini" qui signifie frontière, territoire, cantons…
Ce sont des fractions inégales de signes.
Chaque signe contient 5 termes attribués à l’une des 7 planètes traditionnelles.
Il existe différents systèmes de termes : les termes égyptiens, les termes chaldéens et les termes proposés par Ptolémée qui les avait trouvés dans un vieux manuscrit.
 
5.     Les Décans.
Les Décans constituent la plus faible des dignités essentielles. Il s’agit d’une division en 3 parties égales de 10 degrés des signes du zodiaque.
(Décan vient du latin decem qui signifie dix).
 
6.     Planète pérégrine.
On dit qu’une planète est pérégrine lorsqu’elle se trouve en dehors de toutes dignités essentielles (domicile, exaltation, triplicité, terme ou décan). Une planète pérégrine est comme un homme en voyage tenu de respecter des lois qu’il connaît mal et donc pas tout à fait libre de ses actions, il est soumis à des usages et coutumes étrangères.
Dans cette situation, elle n’est pas aussi affaiblie que dans son exil ou sa chute, elle dépend entièrement de son maître.
Sa faiblesse se mesure en fonction de l’hostilité du maître du signe dans lequel elle se trouve.
 
7.     La Réception.
Toutes les planètes se trouvant dans la dignité d’une autre planète, sont dites reçue par cette dernière.
L’action d’une réception dépend de la relation de la planète reçue avec son maître, mais elle n’est vraiment importante que lorsque la planète reçue est en aspect avec son maître.
 
8.     La Réception mutuelle
Si deux astres échangent leurs dignités, on dit qu’elles sont en réception mutuelle.
Exemple : Mercure en Cancer domicile de la Lune et la Lune en Vierge domicile de Mercure. Les réceptions mutuelles peuvent se faire en échangeant d’autres dignités que les domiciles.
Les réceptions mutuelles sont d’autant plus importantes que les dignités échangées le sont.
Les réceptions mutuelles entre deux signes en carré ou en opposition (comme bélier et cancer ou cancer et capricorne) sont considérées comme très pernicieuses.
Les réceptions mutuelles comme les simples réceptions prennent surtout de l’importance s’il y a un aspect entre les deux astres.
 

Les maîtrises

On dit qu’une planète maîtrise les signes dans lesquels elle a un de ses domiciles.
Une planète exerce aussi une certaine maîtrise sur son lieu (signe) d’exaltation.
 

Comment les anciens ont-ils octroyés les domiciles ?

Nous rappellerons d’abord qu’à cette époque, on ne connaissait que les deux luminaires et les cinq planètes visibles à l’œil nu.
 
Aux deux mois les plus chauds ils ont octroyés les luminaires (le Cancer et le Lion)
·         Au signe du Cancer ils ont octroyés la Lune parce que c’est un signe féminin.
·         Au signe du Lion ils ont octroyés le Soleil parce que c’est un signe masculin et que c’est le mois le plus chaud.
Ensuite ils ont octroyés deux domiciles à chaque planète.
 
Les deux signes situés de part et d’autre des signes Cancer et Lion, c’est à dire les signes des Gémeaux et de la Vierge ont étés octroyés à Mercure la planète la plus proche du Soleil
La planète suivante dans l’ordre d’éloignement du Soleil c’est à dire Vénus, s’est vu octroyer les signes du Taureau et de la balance.
 
Toujours dans l’ordre d’éloignement par rapport au Soleil, Mars s’est vu octroyer les signes du Bélier et du Scorpion.
 
Ensuite vient Jupiter qui s’est vu octroyer les signes des Poissons et du Sagittaire
 
Et pour terminer, la planète la plus éloignée du Soleil, la planète Saturne qui s’est vu octroyer les signes du Verseau et du CapricorneSaturne la planète la plus éloignée du Soleil et donc la plus froide s’est vu octroyer les deux mois les plus froids de l’année.
 
On peut constater que chaque planète régit deux signes, un signe diurne (signe actif) et un signe nocturne (signe passif).
 
Pour les anciens il n’y a pas d’analogie entre une planète et son domicile.
Le domicile, c’est un endroit qui lui convient, où elle se sent bien et donc où elle est forte.
 
Pour certains astrologues du 20e siècle :
La maîtrise du Verseau ne revient pas à Saturne mais à Uranus
La maîtrise des Poissons ne revient pas à Jupiter mais à Neptune
La maîtrise du Scorpion ne revient pas à Mars mais à Pluton
 
Pourquoi ? 
Parce qu’il y a une certaine ressemblance entre :
Le processus qui est engendré par la planète Uranus et le signe du Verseau
Le processus qui est engendré par la planète Neptune et le signe des Poissons
Le processus qui est engendré par la planète Pluton et le signe du Scorpion
 
Mais comme je l’ai dit précédemment à l’origine, les domiciles n’ont pas été choisis par ressemblance ou par analogie
Et pourtant, il semble qu’il y a une certaine maîtrise entre Uranus et le signe du Verseau, entre Neptune et le signe des Poissons et entre Pluton et le signe du Scorpion, la pratique nous le démontre.
Une planète en domicile est plus forte, ce n’est pas le cas des planètes lentes.  En effet les trois planètes lentes ne semblent pas être plus fortes lorsqu’elles sont dans le signe qui leur ressemble.
 
Au moment de leur découverte ces trois planètes étaient très fortes, il suffit de relire l’histoire du monde de ces années-là pour s’en convaincre.
 
Uranus était dans le signe des Gémeaux opposé à Saturne
Neptune était dans le signe du Verseau conjoint à Saturne
Pluton était dans le signe du Cancer opposé à Saturne
 
Donc aucunes de ces trois planètes ne se trouvait dans le domicile qui leur a été attribué ni même dans le signe dont certains disent qu’elles sont en exaltation !
 
Un ou plusieurs astrologues ont décrété que : 
Le Scorpion est le lieu d’exaltation d’Uranus
Le Lion est le lieu exaltation de Neptune
Le Bélier est le lieu d’exaltation de Pluton.
Mais il semble que personne ne connaisse l’origine de ces exaltations. Si quelqu’un trouve merci de me le faire savoir.

La découverte et l’utilisation d’Uranus, Neptune et Pluton est relativement récente et beaucoup d’astrologues se sont servi de leur intuition plutôt que de faire des études sérieuses. La plupart de ces astrologues ne connaissent pas les techniques traditionnelles qui utilisent les maîtres de maisons.
 
Parfois la vision philosophique est différente mais on garde les mêmes mots, ce qui apporte des confusions.
Exemple : Germaine Hollet qui prend Pluton comme maître du signe des Poissons
Pour la comprendre, il faut d’abord comprendre sa philosophie des signes.
Pour elle chaque signe est une étape de la vie et le signe des Poissons est la dernière de ces étapes. Pour elle Pluton maîtrise le passage d’une vie à une autre.  Elle en déduit que Pluton maîtrise le passage du signe des Poissons au signe du Bélier.
 
Cette vision de l’astrologie suit donc une certaine logique, mais des maîtrises conçues avec ce genre de philosophie ne permettent pas d’appliquer les règles interprétation comme celles décrite dans la rubrique « Quelques règles d’interprétation »
Paragraphe : 4.1   4.2   et 4.3
 

Pour les anciens le véritable maître est l’Almuten

 

L’Almuten d’une Maison.

C’est la planète qui possède le plus de dignités sur la position de la cuspide (début ou pointe) de la maison en termes de points.
 
Les différentes dignités ne sont pas de même force.
Le domicile se voit attribuer une force équivalente à 5 points.
L’exaltation se voit attribuer une force équivalente à 4 points
La Triplicité se voit attribuer une force équivalente 3 points
Le Terme se voit attribuer une force équivalente 2 points
Le Décan se voit attribuer une force équivalente seulement 1 point
C’est un peu comme les parts d’une société, c’est celui qui en possède le plus qui a le plus à dire.
 
 
Par exemple, un Ascendant à 19° du Cancer, donne Jupiter comme Almuten de l’Ascendant et donc de la Maison I.
En effet ce n’est pas la Lune qui pourtant est maître du signe du Cancer.
Dans cet exemple Jupiter a 4 points du fait qu’il se trouve dans son exaltation, et 2 points parce qu’il se trouve dans son terme, ce qui lui donne 6 points. La Lune n’a elle que les 5 points du domicile.

L’Almuten d’une planète

Le système est le même que pour l’Almuten d’une maison.
L’Almuten d’une planète est la planète qui possède le plus de dignités sur la position de la planète.   Une planète est dépendante et au service de son Almuten.
 

L’Almuten Figuris  (Almuten du thème) 

C’est la planète qui possède le plus de dignité pour l’ensemble du thème, donc la planète qui a le plus de force, le plus à dire dans l’ensemble du thème.
Giuseppe Bezza dit que "almuten" provient du terme arabe "al-mubtazz", celui qui est   victorieux après un combat
Ne pas confondre avec le calcul des dominantes comme on a l’habitude de voir et qui nous donne la planète que l’on utilise le plus et qui influence le plus notre personnalité.
Lorsqu’il y a un aspect conflictuel entre deux planètes, si l’une d’elles est l’Almuten, c’est elle qui gagnera.
Exemple : si dans votre thème il y a un carré entre le maître de VII et le maître de IV, cela peut dire qu’il y a un conflit entre votre conjoint et votre famille.
Si le maître de la maison VII est l’Almuten, vous donnerez raison à votre conjoint, alors que si c’est le maître de IV qui est l’Almuten, vous donnerez raison à vos parents.
 
Pour connaître l’almuten d’une maison ou l’almuten d’un astre, il suffit de regarder le degré sur un des tableaux suivants.  
 
Si c’est un thème diurne regardez le premier tableau.
Si c’est un thème nocturne regardez le deuxième tableau.
 
Un thème est diurne si le soleil est au-dessus de l’horizon c’est-à-dire au-dessus de l’axe ascendant descendant.
Un thème est nocturne si le soleil est au-dessous de l’horizon c’est-à-dire en dessous de l’axe ascendant descendant.
 
Vous pouvez télécharger les 2 tableaux ci-dessous dans la rubrique "Téléchargements gratuits"

Le Calcul traditionnel de l’Almuten Figuris selon Abraham Ibn Ezra 

Pour faire ces calculs vous additionnez les points que vous trouverez sur les tableaux ci-après.
 
1.     Voir quelle est la planète qui a le plus de dignités aux lieux :
–          du Soleil
–          de la Lune
–          de l’ascendant
–          de la part de fortune
–          de la syzygie qui précède la naissance
 
La syzygie qui précède la naissance ; c’est la Nouvelle Lune ou la Pleine Lune avant la naissance. (Celle qui est la plus proche de la naissance)
 
2.     Ajoutez à chaque planète la valeur correspondant à sa position en maison.
(Voir tableau ci-après)
 
3.     Donnez 7 points au maître du jour et 6 points au maître de l’heure.
 
4.     Faire le total. (Il y a un tableau pour faire le total à la fin de cette rubrique)
 
Attention dans le contexte du calcul de l’almuten, une planète est considérée comme dans la maison suivante lorsqu’elle se trouve à moins de 8° d’une maison angulaire, 5° d’une maison succédante, ou 3° d’une maison cadente.

Le maître du jour

Pour connaître le maître du jour, il suffit de connaître le jour de la naissance
Le dimanche est le jour du Soleil
Le lundi est le jour de la Lune
Le mardi est le jour de Mars
Le mercredi est le jour de Mercure
Le jeudi est le jour de Jupiter
Le vendredi est le jour de Vénus
Le samedi est le jour de Saturne

Le maître de l’heure

Le maître de la première heure du jour est le même que le maître du jour.
La première heure du jour commence lorsque le Soleil passe au dessus de l’ascendant, c’est à dire lorsque le Soleil se lève à l’Ouest.
Chaque maison dure 2 heures, mais pas 2 x 60 minutes.
En effet dans cette règle ancienne :
–          Une heure de jour est la douzième partie du temps écoulé entre le lever et le coucher du Soleil.
–          Une heure de nuit est la douzième partie du temps écoulé entre le coucher et le lever du Soleil
D’après la position du Soleil en maison, il est possible de connaître la quantième heure du jour on est.
Pour l’exemple ci-dessus, un vendredi, la première heure qui débute dès le lever du Soleil est aussi l’heure de Vénus
Dans cet exemple, le Soleil est en maison X
C’est la 5ème heure du jour c’est donc l’heure de Jupiter. (Voir tableau ci-après)
Un vendredi, c’est le jour de Vénus   
Pour connaître le maître de l’heure, il suffit de compter le nombre d’heure dans le sens contraire des aiguilles d’une montre en partant du maître du jour juste au dessus de l’ascendant sur le dessin ci-dessous.
 

Recherche de la planète de l’heure

Exception : Lorsque le Soleil est situé en maison I, II ou III, le Soleil ne s’est pas encore levé. Pour trouver la planète de l’heure nous devrons compter à partir du jour précédent.
On prendra le nombre d’heures passées depuis le lever du Soleil du jour précédent.
En effet le jour commence avec le lever du Soleil, et si celui-ci n’est pas encore levé, on est toujours le jour précédent.
 

Points donnés aux planètes par rapport à leur position en maison

Maison I12 points
Maison II6 points
Maison III3 points
Maison IV9 points
Maison V7 points
Maison VI1 point
Maison VII10 points
Maison VIII4 points
Maison IX5 points
Maison X11 points
Maison XI8 points
Maison XII2 points

Exemple : calcul de l’Almuten Figuris du thème de Bernard Tapie

1. Points attribués aux planètes ayant des dignités au lieu du Soleil à 5°19 en Verseau
C’est le domicile de Saturne : 5 points
Il n’y a pas de planète exaltée en Verseau
C’est la triplicité : 3 points à Saturne Mercure et Jupiter.
C’est le Terme de Mercure : 2 points
C’est le décan de Jupiter : 1 point
                                              Soleil LuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Soleil : 5°19 Verseau                      3 + 2      1                35+3
2. Points attribués aux planètes ayant des dignités au lieu de la Lune : 27°31 Vierge
C’est le domicile de Mercure : 5 points
C’est l’exaltation de Mercure : 4 points
C’est la triplicité de Terre : 3 points à Vénus Lune et Mars
C’est le Terme de Mars : 2 points
C’est le décan de Mercure : 1 point
                                            Soleil LuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Lune: 27°31 Vierge                3      5+4+1       3       3+2      
 3. Points attribués aux planètes ayant des dignités au lieu de l’Asc. à 10°52 Sagittaire
C’est le domicile de Jupiter : 5 points
Pas d’exaltation
C’est la triplicité de Feu : 3 points pour le Soleil Jupiter et Saturne
C’est le Terme de Jupiter : 2 points
C’est le décan de la Lune : 1 point 
                                            SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Asc 10°52  Sagittaire3   1       5+3+23
 4. Points attribués aux planètes ayant des dignités au lieu de la Part de Fortune 18°40 a
C’est le domicile de Mars : 5 points
C’est l’exaltation du Soleil : 4 points
C’est la triplicité de Feu : 3 points au Soleil à Jupiter et à Saturne
C’est le Terme de Mercure : 2 points
C’est le décan du Soleil : 1 point
                                           SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Part de F.  18°40 Bélier4+3+1 2 533
5. Points attribués aux planètes ayant des dignités au lieu de la Syzygie avant naissance. Dans le cas présent il s’agit de la Pleine Lune avant naissance à 0° du Lion
C’est le domicile du Soleil : 5 points
Il n’y a pas d’exaltation en Lion
C’est la triplicité de Feu : 3 points au Soleil à Jupiter et à Saturne
C’est le Terme de Jupiter : 2 points
C’est le décan de Saturne : 1 point
                                                SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
P.L. av. naissance 0° Lion5+3    3+23+1
6.     Points attribués aux planètes par rapport à leur position en maison :
Soleil en maison II : 6 points
Lune en maison IX : 5 points
Mercure en maison II : 6 points
Vénus en maison II : 6 points
Mars en maison I : 12 points
Jupiter en maison VI : 4 points
Saturne conjoint à la maison VII : 10 points
                                          SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Maisons656612410
7.     Points attribués à la planète du jour et à la planète de l’heure
C’est un lundi jour de la Lune : 7 pour la Lune
C’est l’heure de Merure : 6 pour la Mercure
Attention, il est né un mardi mais le Soleil n’étant pas encore levé c’est toujours considéré comme le jour de la Lune (lundi).
Pour l’heure, le Soleil étant en maison II entre le centre de II et la cuspide (pointe de la III), nous sommes la 21ème heure en partant de la Lune, ce qui nous conduit à Mercure
On peut dire aussi que l’on est la 4ème heure avant le début du Mardi et revenir en arrière en partant de Mars sur le dessin qui permet la recherche de la planète de l’heure.
                                          SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Jour 7     
Heure   6    

               Vues d’ensemble et total des points attribués à chaque planète

                                      SoleilLuneMercureVénusMarsJupiterSaturne
Soleil   3+2 1  3 5+3
Lune  3 5+4+1 3 3+2  
Ascendant 3 1   5+3+2  3
Part de F.4+3+1 2 533
P.L. av. naissance5+3    3+23+1
Maisons656612410
Jour 7     
Heure      
Total 25 16 29 10 22 2528
Saturne étant conjoint à la cuspide (pointe) de VII avec 5° d’orbe, il est considéré comme en Maison VII.
Le total de ses points passe à 28, mais l’Almuten du thème est Mercure.
A noter que le Soleil, Saturne et Jupiter sont presque aussi forts que Mercure.

Retour à la page : Cours d’Astrologie gratuits