3. Les techniques basées sur un mouvement arbitraire des planètes

Ces méthodes nous parlent principalement de l’évolution intérieure de l’individu, mais elles indiquent également des événements (surtout les directions primaires)
 

3.1.       Les directions primaires

Les directions sont étroitement liées à la domification.
Il y a une analogie entre un tour de rotation de la terre (un jour) et la traversée du zodiaque par le Soleil (1 an)
Les maisons sont terrestres et personnelles (vision d’en bas).
Les signes sont célestes et collectifs (vision d’en haut).
Les visions journalières successives du ciel par l’in­dividu dès sa naissance vont donner les images des influences annuelles du ciel sur cet individu.
 
Définition : Une direction est formée lorsqu’un astre ou un angle du ciel est entraîné par le mouvement de rotation de la terre (mouvement diurne), parvient à la même position en maison qu’un autre astre avait dans le thème de naissance. 
Nous allons donc diriger un astre ou un angle du ciel jusque la position d’un autre astre natal, en supposant que le premier terme est animé d’un mouvement et que le second demeure fixe et garde sa position natale.
On peut également calculer une direction sur un point en aspect d’un astre (opposition, carré, trigone).
Ce qui est souvent très parlant, c’est la direction d’un axe sur un astre, principalement le Milieu du Ciel et l’Ascendant.
Exemple de la direction de l’ascendant sur une planète : nous prenons la table des maisons en tenant compte de la latitude de l’endroit de naissance.
Nous rele­vons le T.S. lorsque l’Ascendant se trouve au lieu de la planète sur laquelle on veut diriger l’ascendant.
De ce chiffre, nous retran­chons le T.S. de la naissance
Le résultat correspond à l’arc de direction cherché, mais il nous faut le convertir en années et mois à raison de :
1 heure = 15 ans    4 minutes = 1 an    1 minute = 3 mois
La direction de l’ascendant sur le Soleil devrait donner une date à laquelle la personne dont c’est le thème, a prit une direction importante dans sa vie.
La direction du Milieu du Ciel sur le Soleil devrait donner une date à laquelle la personne dont c’est le thème, a eut un événement important par rapport à sa vie professionnelle.
Beaucoup d’astrologues se servent de cette méthode pour rectifier l’heure de naissance lorsque celle-ci est donnée de façon très approximative.
André Barbault dans « Le traité pratique d’Astrologie » donne deux exemples qui donnent une idée de l’intérêt des directions.
Louis XIV a été proclamé Roi lors de la conjonction du MC au Soleil, il a été couronné lors de la conjonction de l’ascendant à Jupiter.
Louis XVI a été proclamé Roi lors de la conjonction du MC au Soleil, il a été couronné lors de la conjonction de l’ascendant à Jupiter, la révolution française a débuté lors de l’opposition du MC à Saturne et a été exécuté ors du carré de l’ascendant à Saturne.
Il y a plusieurs techniques de directions primaires, pour les comprendre je vous conseille quelques livres : « Les directions primaires simplifiées» de Henri J. Gouchon Ed. Traditionnelles (1987),  « Ciels et destin » Ed Dervy (2000)  et « Le ciel en mouvement (2006) » de Danièle JAY
 

3.2.      Les directions symboliques

Système qui consiste à déplacer l’un ou l’autre point du thème de naissance de un degré (ou de 360° divisé par 365,25 jours = 59°08’) pour une année. On regarde la distance entre deux planètes, le nombre de degrés indique le nombre d’années qu’il faut pour diriger une planète vers l’autre.
Je n’ai pas trouvé cette méthode concluante, dommage elle est très simple.
 

3.3.      Le thème annuel progressé ou directions secondaires

 
Technique de calcul
 
Pour calculer le thème progressé correspondant à votre anniversaire par exemple 20 ans, on regarde dans les éphémérides et on ajoute 20 jours au jour de naissance.
Exemple : vous êtes né le 2 avril.
Pour calculer le thème progressé de vos 20 ans il faut faire è 2 + 20 = 22 avril
Les positions des planètes le 22 avril permettrons de calculer le thème de vos 20 ans (c’est à dire de votre 21ème année)
Vous faites le thème selon les mêmes méthodes que le thème de naissance à la même heure que l’heure de naissance avec une légère rectification de cette heure. En effet les heures d’horloge sont calées sur une heure moyenne, c’est à dire suivant un soleil fictif supposer tourner à un rythme régulier moyen dans le ciel. Or il se trouve que la vitesse du soleil n’est pas constante, à cause de la forme particulière de la trajectoire terrestre. Si nous regardons dans la direction exacte du sud à midi solaire moyen, nous verrons que le Soleil tantôt y est déjà passé depuis quelques minutes, tantôt il n’est pas encore passé. Ce recul ou cette avance du soleil vrai par rapport à sa course moyenne s’appelle l’équation du temps
Les bons logiciels tiennent compte de l’équation du temps Exemples : « AUREAS » et « ZODIAC ».
 
Règles générales d’interprétation
 
Le thème progressé peut être interprété en lui-même comme un thème de naissance selon une interprétation classique habituelle. Il peut aussi être comparé au thème de naissance, surtout quand les aspects deviennent exacts entre les positions progressées et les positions de naissance. Dans ce cas, les aspects des planètes progressées activent tel ou tel autre domaine de la vie, en relation avec les autres planètes aspectées.
 
Cependant, le thème progressé montre des événements célestes qui se sont déjà produit dans les jours qui ont suivit la naissance, nous en sommes imprégnés dans notre chronologie.
 
Le thème progressé décrira moins les événements de la vie et plus la relation entre ce qui se passe extérieurement et ce qui se passe intérieurement. Cependant, il ne faut pas croire pour autant que le thème progressé ne décrit jamais des événements de la vie. Toute l’astrologie est basée sur cette relation intime entre le caractère, l’attitude à l’égard de la vie et les événements de la vie qui en sont les miroirs, les projections ou les actualisations dans les faits.
 
D’une manière générale, il décrira donc le climat dans lequel nous baignons, dans lequel nous progressons intérieurement. Dans ce cas, l’analyse de la lune sera capitale, car son signe et ses aspects décrivent les préoccupations du sujet et les attitudes psychologiques globales, ainsi que ce qui habite son psychisme à un niveau de l’inconscient. Ce terrain tissé par la Lune progressée favorisera certains événements qui se dérouleront durant l’année considérée. Ces événements seront indiqués par les transits et les cycles astrologiques.
 
La Lune progressée est généralement mise en parallèle avec les transits de Saturne.
 
Une direction n’agit que si elle est confirmée par des transits ou des cycles actuels qui semblent agir dans le même sens. Le thème progressé révèle d’une façon puissante un événement particulier lorsque se produisent des transits en affinité avec ce qu’il annonce. De même, il est parfois utile de voir comment les transits viennent colorer le thème de direction lui-même.
 
Dans l’interprétation, il faudra considérer la nature propre des astres, mais aussi la signification accidentelle qu’ils ont dans le thème natal.
 

3.4.      Progression des Noeuds lunaires (par les directions secondaires)

 
On ne regarde pas l’évolution des noeuds lunaires, mais le changement de déplacement, de rétrograde à direct et de direct à rétrograde.
La plus part des gens naissent avec un noeud rétrograde, ce qui veut dire que la personne a envie de s’investir dans cette vie-ci.
Dans le cas de noeuds lunaires directs, la personne vit très fort son noeud sud, son état d’esprit est dans une vie antérieure, elle ne vit pas concrètement les choses de sa vie, elle n’est pas de son époque, c’est comme si elle était toujours dans une vie antérieure.
 
Passage de rétrograde à direct.

 C’est un retour aux sources, aux connaissances de ce qui est acquit. On n’avance pas, mais on se reconnecte à ce qui est connu par esprit de facilité.

Passage de direct à rétrograde.

On redevient actif dans son évolution, le passage de direct à rétrograde nécessite un gros effort.

3.5.      Les déclinaisons progressées

C’est la même technique que pour les directions secondaires, mais cette fois on ne regarde pas la progression en longitude mais en déclinaison (hauteur de l’astre par rapport à l’équateur céleste).
Dans cette technique nous regarderons principalement pour chaque période l’astre le plus haut, celui-ci est très important. Exemple si 20 jours après la naissance Mercure devient la planète la plus haute en déclinaison, la personne va vivre une période ou Mercure sera beaucoup plus important.
Exemple : Les déclinaisons progressées de Jacques Brel par le logiciel « ZODIAC »

3.6.      Progression du point Gamma

Le point Gamma est le 0° du Bélier, il est également appelé curseur d’Uranus.
On le fait progresser à la vitesse d’Uranus c’est à dire de un signe tous les sept ans. Lorsque le point Gamma rencontre une planète par conjonction ou par opposition, il nous fait prendre conscience de sa symbolique.

Retour à la page : Les Méthodes Prévisionnelles